Xalass : Billet du jour
A la Une

Le salaire du président contre la hausse de l’électricité !

Par ces temps qui courent, il faut parler électricité pour parler utile. La hausse des tarifs de ce service imposée par Senelec au pauvre Gorgorlu a eu les conséquences que nous connaissons tous, avec les interminables manifestations aux cris de ‘’Ñoo Lank’’ dans les quatre coins du pays de Ñangal. Mais, n’allez pas croire que le Sénégal est, en Afrique, en tout cas, le seul pays où la hausse du jus a été décidée par les autorités. Loin de là ! Bien loin, en Zambie, notamment, il y a également une hausse des tarifs de l’électricité bien plus élevée d’ailleurs (115%) – vous avez bien lu ! – qu’au Sénégal. Cette mesure annoncée jeudi dernier par l’agence zambienne de régulation de l’électricité – le répondant de notre angoissante commission de régulation du secteur de l’électricité (CRSE) – va entrer en vigueur dès le 1er janvier 2020. Autant dire que ça badine pas du côté des autorités zambiennes. Certes ! Mais inutile de vous dire que cette hausse, combinée à celle du carburant (10% avec effet immédiat) a suscité une colère noire chez les populations et risque de créer une situation plus qu’électrique dans cette partie australe de l’Afrique. Et ça, le président Edgar Lungu l’a compris. Si bien compris qu’il a décidé de réduire son…salaire et celui de ses ministres (de 15 à 20%), pour tenter d’atténuer le courroux de ses compatriotes. Hélas, l’impact de la décision du président Zambien risque d’être minime, et pour cause ! Le chef de l’Etat zambien ne perçoit pas plus de 24 097 199 FCFA par an, soit 2 008 100 FCFA par mois. Toutefois, il faut reconnaître que c’est déjà mieux que rien. Du reste, cette mesure fort symbolique, devrait même inspirer notre cher Ñangal national, non vis-à-vis de son salaire (il émarge à moins de 9 millions FCFA par an), mais vis-à-vis de ses faramineux fonds politiques ou spéciaux. Et ceux de Pa Niasse d’ailleurs, notre si dispendieux président de l’Assemblée nationale !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer