Xalass : Billet du jour
A la Une

Attention avec les pays frontaliers !

« C’est acté ! Nous avons décidé de lever les sanctions économiques et financières contre le Mali » : c’est ce qui ressort du conclave tenu, hier, à Accra, Ghana, par les chefs d’états de la Cedeao. Ouf, il était temps !

Notre Président, qui retrouve de plus en plus ses aises, doit y être pour quelque chose : il avait reçu récemment au palais de notre République des femmes venues du Mali voisin, après les grincements de dents des transporteurs et opérateurs économiques du Mali, comme de chez nous.

Ainsi donc, après cet embargo contre le voisin, décrété sur un coup de tête contre les putschistes en janvier dernier, finis les embargos ! Ils ont impacté négativement sur notre économie. Par conséquent, à titre de leçon, nos dirigeants ne doivent plus entériner, aveuglément, tout ce qui touche aux pays frontaliers du Sénégal. Oui, ils devront à l’avenir y regarder plus d’une fois, avant d’avaliser des avis au détriment de notre sous-région. Parce que la raison commande de participer à l’extinction du feu qui se déclenche chez le voisin, afin que les flammes n’atteignent pas notre concession. C’est là également la voie royale pour maintenir, sécuriser et entretenir les relations « tissées par l’Histoire et la Géographie », comme le déclamait notre regretté Président-Poète. Ce sont là quelques enseignements de l’embargo contre le pays de Soundjata.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page