Uncategorized
A la Une

“Laissez-moi mourir, j’ai tout perdu” : Cri de désespoir de la mère des 2 enfants morts dans l’accident d’hier

Elle n’avait que deux enfants. Mohammed, huit ans et sa petite soeur, Bineta âgée de seulement trois ans. Hélas, Fatou Kiné les a perdus dans des circonstances et des conditions atroces. La mère des deux enfants décédés hier dans l’accident survenu aux alentours du centre aéré de la BCEAO est inconsolable.

A la maison mortuaire, située à quelques centaines de mètres des lieux du drame, l’ambiance est insoutenable, la tristesse et les larmes contagieuses. Très vite prise d’assaut, la maison mortuaire finit par devenir un véritable lieu d’expression d’une peine indescriptible. La dame Fatou Kiné dont les enfants ont péri sur le coup est cri son désespoir : “Je n’ai plus envie de vivre. Laissez-moi mourir, j’ai tout perdu”, crie-elle de toutes ses forces.

Pour rappel, un accident d’une rare violence a eu lieu ce mercredi 22 juillet 2020 aux alentours du cimetière de Yoff. Un camion dont le chauffeur a perdu le contrôle a dérapé sur une distance de 500 mètres environ avant de percuter et trainer un taxi qu’il a fini par coincer contre le mur du centre aéré de la BCEAO. Les deux enfants précités qui occupaient les sièges arrières du taxi alors que leur oncle était devant, ont perdu la vie sur le champ. L’oncle et le chauffeur du taxi s’en sont pour leur part sortis avec des blessures plus ou moins légères.

Auparavant, dans sa course folle, le camion avait heurté un jeune homme – un marchand ambulant selon les premiers témoins – qui a fini par succomber avant l’arrivée des sapeurs pompiers. Cinq blessés ont également été enregistrés dont un au moins dans un état grave.

Le chauffeur du camion qui avait pris la fuite dans un premier temps, est très vite retourné sur les lieux du drame, criant de toutes ses forces. Hors de lui, il a été conduit à la gendarmerie.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer