Uncategorized
A la Une

Idy 2024, de nouvelles envies d’émancipation !

A 15 mois de l’échéance présidentielle le secrétariat national du parti Rewmi s’est réuni le week-end dernier. L’objectif de cette rencontre est la remobilisation des troupes et de l’animation du parti. C’est ainsi que le président Idrissa Seck a rencontré les coordonnateurs départementaux et autres instances du parti. Alerte Quotidien a parcouru le communiqué reçu du Secrétariat National du parti Rewmi.

 

Dans le cadre de son programme d’animation et de mobilisation, Idrissa Seck, président du parti Rewmi a présidé, samedi dernier, une réunion du secrétariat national (SN) élargi aux coordonnateurs départementaux et aux autres instances de son parti. Le Cyber Campus, siège de son parti, à Thiès, était finalement devenu trop exigu pour contenir les milliers de militants venus d’horizons divers. Accueilli par des applaudissements, Idrissa Seck a signalé, d’emblée, que : « Ceux qui doutaient du dynamisme de mon parti ont leur réponse, aujourd’hui. Vous avez réussi le pari de réunir tous les responsables du parti encore debout pour relever les défis qui nous attendent ». Accompagné de ses vice-présidents, Idrissa Seck a décliné le seul point inscrit à l’ordre du jour notamment la continuité des activités du parti Rewmi.

L’ancien Premier ministre a révélé que « l’entrisme du parti Rewmi, dans le Gouvernement, n’a en rien entaché la souveraineté de sa formation politique ». Le Président du Conseil économique social et environnemental (Cese), tour à tour, écouté les différents responsables de son parti qui ont renouvelé leur engagement et leur détermination à l’accompagner pour la conquête et l’exercice du pouvoir. Ces derniers n’ont pas manqué de lui souffler d’être le candidat du parti Rewmi à la présidentielle 2024 au mieux celui de la Coalition présidentielle avec la bénédiction du président Macky Sall. Au terme d’échanges fructueux, le président Idrissa Seck a adressé ses plus vives félicitations aux responsables de son parti pour leurs pertinentes interventions et contributions. Malgré la forte pression de ses affidés, il a évité d’aborder la question de sa probable candidature à la Présidentielle 2024. Quand bien même, il a rassuré ses militants pour leur dire qu’ils auront bientôt une réponse par rapport à cette question largement évoquée par l’assemblée.

Dans une démarche consensuelle et inclusive, il a donné des orientations clairement définies aux membres du Secrétariat national (SN), aux coordonnateurs départementaux et aux autres responsables des instances de son parti. Il s’agira, dans un premier temps, de se limiter à mettre à jour le fichier-répertoire des responsables du parti à l’échelle nationale. La seconde recommandation concerne le recensement des militants du parti, à la date d’aujourd’hui, dans les différentes collectivités territoriales, du Sénégal. Il a donné, comme troisième recommandation, la tenue de réunions périodiques et régulières du SN. Et enfin, Idrissa Seck a inscrit, dans l’agenda de son parti, l’organisation d’un Congrès national, au mois de février 2023. Dans la même dynamique, il a reçu, le dimanche, dans la matinée, plus de 600 responsables des régions de Dakar et de Thiès. Chaque commune a été représentée par son coordonnateur et ses responsables des femmes, des jeunes, des anciens, des cadres et des enseignants. Dans les jours à venir, l’ancien maire de Thiès effectuera une tournée nationale dans les autres régions, suivant le chronogramme établi à cet effet, toujours dans le cadre de la mobilisation et de l’animation du parti, en perspective des échéances futures.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page