SOCIETE Uncategorized
A la Une

CAS COMMUNAUTAIRES : Une centaine de voyageurs “clandestins” arrêtée par la gendarmerie

Le principal objectif que s’est fixé le comité national de gestion des épidémies (CNGE) est de stopper l’hémorragie causée par la transmission communautaire de la pandémie à Covid-19. En effet, si le Sénégal a “rechuté” après une certaine maitrise de l’épidémie, cette forme de transmission et le fort taux de propagation du virus qu’elle engendre sont en train de faire exploser les chiffres. Déjà, en moins d’une semaine, le pays a enregistré plus de 250 cas confirmés. Pour renverser cette tendance et reprendre le dessus sur la pandémie, les autorités publiques comptent renforcer la surveillance notamment au niveau du transport inter urbain. C’est dans ce cadre d’ailleurs que plusieurs arrestations ont été notées ces dernières heures.
C’est le cas de ces quatre individus soupçonnés de s’activer dans le transport clandestin de passager sur les axes Dakar, Mbour, Thiès et Touba. Cette bande à quatre est tombée après une enquête rondement menée par des éléments de la divisions des investigations criminelles (DIC) qui a été impliquée dans la lutte à l’instar des autres unités des forces de défenses et de sécurités.

Et dans une autre veine, en attendant de régler le problème des conducteurs de motos-Jakarta, la gendarmerie a renforcé le contrôle sur les différents axes routiers de son ressort. C’est ainsi qu’elle a pu mettre la main sur une centaine de personnes dans la localité de Bambilor. La Brigade de gendarmerie de cette localité, appuyée par les jeunes de Gorom 1, ont pu réussir cette prouesse fortement saluée par les autorités décentralisées.

D’après le récit du sous-préfet de Bambilor, M. Marcel Mbaye Thiam, les voyageurs “clandestins” avaient quitté Dakar pour rallier la région de Thiès, passant outre l’interdiction du transport interurbain décidé par le ministre de l’Intérieur. “Nous étions sur le terrain pour procéder avec les jeunes de Gorom 1, à qui je rends un vibrant hommage. Les communications du ministère de la Santé se focalisent sur la transmission communautaire mais particulièrement le non-respect de la mesure interdisant le transport interurbain. C’est ce qui a nous a interpellés”, a expliqué le sous-préfet de Bambilor.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer