Uncategorized

APRÈS TROIS DÉFAITES CONSÉCUTIVES : Liverpool renaît grâce à Mané

Le « Lion » Mané a encore rugi. Avec un but et une passe décisive, l’international sénégalais permet à son équipe de redémarrer après une série noire de trois défaites consécutives toutes compétitions confondues.

Pourtant les Reds qui recevaient Bournemouth ce samedi à Anfield, pour le compte de la 29e journée, ont mal entamé la partie, faisant croire à un nouveau revers après ceux connu contre Wadford et contre Chelsea après avoir logiquement encaissé un but à la 9e minute de jeu.

L’ouverture du score (Callum Wilson) par les visiteurs était d’autant plus logique que pendant les 10 premières minutes, les poulains de Jurgën Klopp, méconnaissables, affichaient une faiblesse défensive et manquaient surtout d’intensité. Après un quart d’heure, Liverpool semblait filer droit au mur. Mais, c’était sans compter avec la détermination et surtout, la rage de vaincre d’un certain Sadio Mané. Le ballon d’or africain qui avait promis récemment que son équiper « reviendrait », a encore montré qu’il est l’homme de la situation actuellement à Liverpool.

25e minute de jeu, il arrache le ballon à Jack Simpson (remplaçant d’un merveilleux Steve Cook) pour délivrer une lumineuse passe à Mohamed Salah. L’Egyptien très lucide devant les buts venait trompe le gardien adverse et inscrit le but de l’égalisation, son 20e cette saison, toutes compétitions confondues.

Revigorés par cette embellie de son duo d’attaque, Liverpool souffle et reprend petit à petit ses esprits. Et, dans la foulée de ce petit moment de réveil, Sadio Mané s’illustre à nouveau. Après interception sur une parfaite ouverture de Virgil Van Djik, le numéro 10 des Reds remporte tranquillement son face-à-face avec Aaron Ramsdale (33e).

Le score, inchangé jusqu’à la mi-temps, le restera tout au long de la partie. Liverpool renoue ainsi avec la victoire à quelques heures du match retour contre l’Atletico de Madrid dans le cadre des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Mais, les champions d’Europe en titre n’ont plus la même brillance.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page