Uncategorized
A la Une

CORONAVIRUS : Le Hajj 2020 annulé par l’Arabie Saoudite (Média)

L’Arabie Saoudite va-t-elle suspendre le Pèlerinage à La Mecque cette année à cause de la propagation du coronavirus ? La question est d’autant plus pertinente que de nombreux pays à travers le monde n’hésitent plus à prendre des mesures les unes plus radicales que les autres pour limiter la propagation du coronavirus qui depuis mercredi dernier a été considéré comme une pandémie par l’organisation mondiale de la santé (OMS). A en croire nos confrères de « Afrique confidentielle », cette mesure serait déjà effective et devrait être officiellement notifiée aux pays musulmans dans quelques heures.

Cinquième pilier de l’Islam commémoré chaque année entre les 8 et 13 du mois lunaire de Dhou al-hijja (12e mois de l’année musulmane), le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam rassemble chaque années plus de deux millions de musulmans à La Mecque. Cette année, l’évènement devrait se dérouler entre la fin du mois de juillet et le tout début du mois d’août.

Cette décision qui serait déjà effective intervient huit jour après l’annonce de l’annulation de la Umra (petit pèlerinage) et la fermeture de la mosquée Al haram (mosquée sacrée) pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus.

Dans son allocution liminaire de ce jeudi 12 mars 2020, lors de la ‎réunion d’information pour les missions diplomatiques ‎concernant la COVID-19, le directeur général de l’organisation mondiale de la santé (OMS) rappelle que si l’épidémie a été déclarée pandémie, c’est que, d’abord, « près de 125 000 cas ont été signalés à l’OMS, par 118 pays et territoires ». « Au cours des deux dernières semaines, le nombre de cas signalés en dehors de la Chine a été multiplié par près de 13 et le nombre de pays touchés a presque triplé », poursuit le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Ensuite, ajoute le patron de l’OMS, « malgré nos mises en gardes fréquentes, nous sommes profondément inquiets de constater que certains pays ne traitent pas cette menace avec le niveau d’engagement politique nécessaire pour la maîtriser ». L’Arabie Saoudite elle, ne semble pas être dans cette dynamique si elle a déjà décidé d’annuler le pèlerinage de cette année, à presque cinq mois de l’échéance au moment où, en Chine, principal foyer de propagation du virus, l’épidémie de coronavirus est en train de disparaître petit à petit, moins de trois mois après le signalement du premier cas le 31 décembre 2019.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page