SOCIETE 
A la Une

VIOLENCES À L’UCAD : Le directeur du COUD démentèle le campus et brandit des sanctions

Les éventuels auteurs sont avertis. La direction du centre des oeuvres universitaires de Dakar (COUD) ne compte plus lésiner sur les moyens pour faire arrêter les fauteurs de troubles et leur appliquer des sanctions à la hauteur de leurs faits. Dans un communiqué rendu public ce dimanche, le directeur du COUD Maguette Sène s’est voulu on ne peut plus ferme. “(…) La direction du COUD met en garde les auteurs de ces pratiques, de quelque bord qu’ils se situent qu’elle utilisera tous les moyens légaux pour empêcher l’introduction, la garde et l’usage d’armes blanches dans tous les campus sociaux relevant de sa responsabilité”.

Mieux, poursuit le communiqué, “toutes les dispositions seront ainsi prises pour identifier les auteurs afin de prendre les mesures disciplinaires qui conviennent conformément au règlement intérieur du COUD sans préjudice des poursuites judiciaires qui pourront en découler. Enfin, systématiquement, des requêtes seront adressées aux autorités pédagogiques aux fins de sanctions disciplinaires contre tout étudiant identifié parmi les auteurs des pratiques incriminés”.

Ce dimanche, Maguette Sène a ordonné au service de sécurité du COUD une opération de “désarmement” des étudiants dans les différents campus sociaux. Une vaste opération menée par ces agents a permis la saisie d’un important arsenal d’armes blanches dans les différents pavillons. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le chef de département de la sécurité du COUD, M. Sadio Ndiaye, commente le déroulement de l’opération et exhibe tout un arsenal composé de plusieurs armes blanches dont des sabres, des gourdins, des couteaux, des ciseaux et autres.

L’unité de sécurité du COUD va poursuivre ce genre d’opération pour atteindre l’objectif fixé : “zéro arme blanche au sein du campus social”. Cette opération a été menée après que la direction du COUD a “constaté depuis quelques temps, des scènes de violences dans le grand campus social au cours desquelles les protagonistes font usage d’armes blanches”, fait remarquer Maguette Sène.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer