SOCIETE 
A la Une

VICTIME D’ENLÈVEMENT : F. Fall, 18 ans, a été violée pendant plusieurs jours et contrainte à vendre de la drogue

L’histoire est assez singulière. Agée de 18 ans, une fille a été kidnappée, violée et contrainte par ses bourreaux à vendre de la drogue. Selon les éléments de l’enquête, parcourus par L’Obs, les faits sont attribués à des éléments d’une bande de malfrats qui opéraient entre Grand Dakar, Bène Tally, Niarry Tally et Dieuppeul, entre autres. Toujours selon nos confrères, la victime, F. Fall, avait fait la connaissance d’un des membres du gang du nom de Yakhya. Et, selon les éléements de l’enquête, la bande de malfaiteurs a bien mûri son plan. Après l’avoir jetée dans leur véhicule, la bande l’a conduite dans divers endroits de Dakar notamment à Castor, Ben Tally et à des sorties à Mbour pour abuser d’elle sexuellement.

Toujours selon le récit de la victime, ses bourreaux l’obligeait souvent à consommer de l’alcool et fumer du chanvre indien. De même, elle était utilisée au cours des attaques armées organisées par la bande pour dépouiller d’honnêtes citoyens. Elle livrait également du chanvre indien à des clients de la bande qui l’obligeait également à entretenir des relations sexuelles avec d’autres hommes, moyennant de l’argent.

Mais, toute chose ayant une fin, la fille F. Fall parvient à s’échapper. Elle raconte sa mésaventure à ses proches qui décident de saisir la police de Grand Dakar d’une plainte. Face aux enquêteurs, la fille raconte : « C’est au dernier Magal de Touba que j’ai rencontré et sympathisé avec Yakhya. Une fois à Dakar, il m’a appelé au téléphone et invité à le rejoindre. Il m’a ensuite conduite chez ses amis et c’est la-bas que j’ai été violée par les membres de la bande, à tour de rôle. Yakha m’a ‘vendu’ à ses amis qui m’ont amenée à divers endroits de Dakar, à des sorties à Mbour. A chaque fois, ils me violaient, m’obligeaient à boire de l’alcool et à vendre du chanvre indien toutes les nuits. Ils me contraignaient à coucher avec d’autres hommes ».

Les investigations menées par la police ont permis l’arrestation, le 28 janvier dernier, de C. Sylla et O. Traoré dans leur antre, à Grand-Dakar. Ces derniers n’hésitent pas à avouer les faits avant de balancer le reste de la bande : C. Faye, M. Mbaye et un ressortissant congolais du nom de B.K. Kaya. A leur tour, ces derniers seront cueillis à Dieuppeul avec une importante quantité de chanvre indien et une somme d’argent. En attendant l’arrestation du chef de gang, Yakhya et du nommé O. Bèye, ils ont été déférés hier lundi pour viol collectif, séquestration, association de malfaiteurs, offre et cession de drogue.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page