SOCIETE 
A la Une

VDN 3 : Le pont de Cambérène livré en octobre 2021

Le ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, a effectué un déplacement hier à Cambérène pour s’enquérir de l’état de d’avancement des travaux sur cet axe routier très fréquenté. Sur place, Mansour Faye ne s’est pas manqué de se féliciter du travail déjà abattu.

En effet, après plusieurs mois d’arrêt les travaux du bow-string (pont) de Cambérène sur la voie de dégagement nord (VDN) ont repris. La réalisation de ce pont sera sans doute un ouf de soulagement pour les populations de Cambérène, Diamalaye, Malika, Keur Massar, Apix, Tivaouane Peulh et Jaaxay, entre autres. L’infrastructure qui selon Mansour Faye “est achevé à 30%”, sera livré au mois d’octobre prochain, promettent les responsables des travaux. “C’est un projet monstre que l’État est en train de réaliser dans la dynamique de désengorgement de Dakar”, a fait remarquer le ministre des infrastructures.

En plus du bow-string que le président de la République a décidé d’allonger “pour répondre aux aspirations des populations”, précise Mansour Faye, le projet prévoit des contre-allées, un aménagement paysager, la clôture du mausolée, des bretelles d’entrée et de sortie et la construction d’un mur de protection, entre autres.

Le coût de ce projet est estimé à 25 milliards de francs CFA

Pour le fils aîné et porte-parole du khalife général des Layantes, les “désaccords” autour de ce projet relèvent désormais du passé. “Le Khalife a toujours manifesté son accord par rapport à un projet qui contribue au développement de la localité. Tout s’est fait en concertation avec les populations”, précise encore Seydina Issa Laye qui s’est félicité de l’existence d’un “comité mixte AGEROUTE-Polulation de Cambèrene” autour du projet dont le coût est estimé à 25 milliards de francs CFA.
Toujours selon le fils aîné du khalife, cet ouvrage va contribuer au développement du tourisme religieux et à l’attractivité de la destination Sénégal.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer