SOCIETE 
A la Une

URGENT : Mbaye Pekh convoqué à la gendarmerie de colobane

Désormais, la lutte contre le coronavirus intègre la traque des diffuseurs de fausses nouvelles et toute autre personne « qui serait « en train de gâcher le travail » de l’équipe de riposte, a assuré le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale. Mieux, Abdoulaye Diouf Sarr avait annoncé la saisine du procureur de la République. A cet effet, une plainte contre X serait déjà sur la table du maître des poursuites.

Au lendemain de cette mise en garde du ministre de la Santé, la machine judiciaire semble mise en branle avec la convocation à la section recherche de la gendarmerie du célèbre communicateur traditionnel, Abdoulaye Mbaye « Pekh ». Selon certains indiscrétions, le troubadour est invité à s’expliquer sur une vidéo dans laquelle il réfutait l’existence du coronavirus. Selon nos confrères de Dakaractu, c’est au cours d’une cérémonie religieuse que Abdoulaye Mbaye « Pekh » a soutenu mordicus que le coronavirus n’était qu’un pure invention qui n’existe pas dans la ville sainte de Touba et qu’il ne s’agissait que d’une campagne d’intoxication déroulée à l’encontre du Mouridisme.

Selon les autorités sanitaires du pays, la situation de la maladie à Touba fait état d’une quinzaine de personnes dont les résultats des tests effectués par l’Institut Pasteur sont revenus positifs. Autrement dit, il y a quinze malades du coronavirus à Touba qui ont tous été contaminés par un ressortissant sénégalais venu d’Italie le 6 mars dernier. Toujours selon les informations du Ministère de la Santé et de l’Action sociale, ce « Modou-Modou » aurait contaminé des membres de sa famille dont son épouse et son fils.
A Touba, on dénote d’ailleurs le plus grand nombre de malades internés pour cause de coronavirus dans le centre dédié de Darou Manane.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page