SOCIETE 
A la Une

UN CRIME POUVANT EN RÉVÉLER UN AUTRE : Diop Iseg aurait-il gonflé des CV de ministres ?

S’il est vrai qu’un mal peut en cacher un autre, il est tout aussi vrai qu’un crime peut bien en cacher un autre. Interpellé et placé en garde à vue pour une affaire de mœurs, le président directeur général du groupe ISEG/UNIDAF pourrait bien être poursuivi pour d’autres chefs d’accusation concernant un trafic de faux diplômes. En tout cas, pour nos confrères du journal L’Observateur la question qui mériterait d’être posée est celle de savoir si Mamadou Diop a « gonflé les CV de plusieurs personnalités du pays? » S’il est avéré, ce fait aurait-il fait de lui un « intouchable » ? En attendant la réponse à ces questions, l’avocat de Dieynabou Baldé qui ne prétend rien en déduire a fait une remarque pour le moins intrigante. « Tous les lobbies du pays se sont dressés contre Dieyna Baldé », aurait confié Me Ciré Clédor Ly.
Pour revenir au PDG de l’ISEG/UNIDAF, un institut qui a formé une bonne des journalistes de la nouvelle génération, le journal l’Observateur croit savoir que Mamadou Diop pourrait être mêlés dans des affaires de « CV truqués » de « diplômes inventés » ou encore d' »expériences fictives ». « A l’ISEG, le PDG Mamadou Diop est accusé d’avoir embelli le curriculum vitae de certaines figures publiques dont des ministres de la Républiques », relatent nos confrères du journal l’Observateur dans leur édition de ce mardi 10 mars 2020.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page