SOCIETE 
A la Une

TRIBUNAL DE DAKAR : Aby Ndour prend un mois avec sursis

Devant la justice, Aby Ndour devra se défendre sur plusieurs fronts. Poursuivie pour occupation illégale de l’espace public par l’Agence des travaux et de gestion des routes du Sénégal (AGEROUTE), des artisans qui exposent leurs oeuvres d’art à la corniche et par la Plateforme pour l’environnement et la réappropriation du littoral entier (PERLE), (une association dont Pierre Goudiaby ATEPA est le président d’honneur ndrl), Aby Ndour vient de connaître son premier revers.

En effet, son contentieux avec le groupe des artisans a été vidé ce mardi 14 juillet par le tribunal de correctionnel de Dakar. Et, même si elle n’a pas fait l’objet d’une condamnation ferme (elle a pris un mois avec sursis, ndlr), Aby Ndour devra débourser la somme de deux millions de francs CFA en guise de dommages et intérêts à verser aux artisans. Selon ces derniers qui sont revenus sur l’origine du litige qui les oppose à la soeur de Youssou Ndour, les faits remontent au mois de février dernier. Dans la nuit du 27 au 28 février 2020, Aby Ndour “avait fait venir des engins et a transféré nos objets (d’art) sans autorisation”, a déploré un des artisans, cité par nos confrères de seneweb. Selon la même source, l’intervention de Aby Ndour a engendré la destruction de certaines de leurs oeuvres. “C’est pour ce saccage qu’on avait saisi le tribunal correctionnel de Dakar pour dommage à la propriété immobilière d’autrui”, précise encore la même source.

Pour couronner le tout, la soeur de Youssou Ndour devra retourner au tribunal le 28 juillet prochain pour faire face à Pierre Goudiaby qu’elle accuse de harcèlement sexuel. L’architecte qui s’est senti diffamé par de tels propos véhiculés à travers une vidéo mise en ligne par Aby Ndour et largement partagé sur les réseaux sociaux, a saisi la justice pour tirer cette affaire au clair et laver son honneur.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer