SOCIETE 
A la Une

TOUBA : 55 « Allo Dakar » immobilisés, des chauffeurs arrêtés, plus que 02 malades sous traitement

Le médecin-chef de la région médicale de Diourbel et les populations de la ville de Touba qui craignaient une propagation du coronavirus du fait de l’entêtement des chauffeurs de taxis clandestins « Alô Dakar » peuvent pousser un ouf de soulagement. En attendant le renforcement de la surveillance dans les différentes axes qui mènent vers la ville sainte, la police spéciale de Touba, en collaboration avec l’unité de gendarmerie a mis aux arrêts une quinzaine de chauffeurs de ces taxis.

Au bout de deux jours de traque, les forces de l’ordre on également immobilisé 55 véhicules de transport interurbain. Même en temps normal, ces taxis communément appelés,  » Allô-Dakar », circulent déjà dans la clandestinité. Selon des sources de dakaractu, ces véhicules enfreignaient la réglementation en vigueur dans le cadre de l’Etat d’urgence. Pour ce faire, ils passent par des pistes détournées en contournant l’autoroute Ila Touba, derrière le village de Touba-Fall.

L’opération coup de poing rondement menée par la police et la gendarmerie fait suite à l’appel solennel du docteur Mamadou Dieng, le médecin-chef de la région médicale de Diourbel qui dénonçait l’existence de ce trafic qui risque d’annihiler tous les efforts jusque-là consentis par les autorités à Touba pour juguler la pandémie du Covid-19. Le médecin-chef Mamadou Dieng redoutait surtout que des cas de coronavirus soient transportés de Dakar.

A ce jour, Touba qui était l’épicentre de la pandémie du coronavirus au Sénégal se vide petit à petit de ses malades. Depuis plus de dix jours, aucun cas positif n’a été déclaré dans la ville sainte qui, actuellement, ne compte pas plus de deux patients en traitement au centre de santé de Darou Manane.

Au même moment, le Sénégal compte globalement 226 cas confirmés dont 92 guéris, deux décès, un évacué et 131 patients actuellement en cours de traitement dans les différents centres de traitement dédiés à la prise en charge des malades du Covid-19.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page