SOCIETE 
A la Une

THIÈS : Le corps d’un homme de 70 ans découvert à la mosquée, un exemplaire du coran entre les mains

Mourir en plein mois de ramadan, sur l’esplanade d’une mosquée, un exemplaire du saint Coran entre les mains. C’est le scénario vécu à Thiès par les populations du célèbre quartier Keur Saïb Ndoye, situé dans la commune de Thiès nord. Agé de 70 ans environ, le vieux I. Kane un résident du quartier a en effet été retrouvé inerte dans l’enceinte de la mosquée. Le découverte macabre a été faite aux alentours de 14 heures ce lundi 11 mai.

A la suite de cette découverte, le délégué de quartier a été avisé, de même que l’infirmière chef de poste (ICP) qui, à son tour, a alerté les autorités administratives locales. Celles-ci ont requis les services des sapeurs-pompiers qui ont très vite rappliqué sur les lieux du drame avant de transférer le corps sans vie de vieux I. Kane à l’hôpital régional El Hadj Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. Aussi, dans ce contexte de crise lié au Coronavirus, les services d’hygiène et les sapeurs ont tenu à désinfecter les lieux.

Le sous préfet de l’arrondissement de Thiès, Abdoul Sy a pour sa part, assuré que toutes les dispositions nécessaires ont été prises face face au contexte actuel de COVID-19.

Sans doute, conformément à un certain protocole mis en place par les services de santé à travers les différents districts sanitaires du pays, des prélèvements seront effectués sur le corps sans vie du vieux I. Kane afin de voir s’il n’avait pas été contaminé au coronavirus.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer