SOCIETE 
A la Une

TABASKI : Pour les beaux yeux de sa femme, il gage son véhicule contre un mouton à million FCFA

Monsieur conduit un Kia Sportage qu’il a acquis tout neuf. Chez le concessionnaire, ce véhicule est proposé à la vente pour au moins à 17 millions CFA pour la version simple (4 X 2 et transmission manuelle) et à pas moins de 21 millions de francs CFA pour la version Full option. Le Sportage, modèle de SUV du constructeur sud-coréen, Kia est un véhicule très prisé à Dakar où beaucoup de “jeunes cadres” l’utilisent dont ce jeune père de famille qui pour les beaux yeux de sa dulcinée a préféré proposé son véhicule en gage plutôt que de se procurer un bélier “ordinaire”.

Dans un dossier réalisé par nos confrères du journal L’Obs et publié ce jeudi 23 juillet, nos confrères qui y traitent “les incroyables folies des acheteurs de moutons” sans doute tombés à la renverse quand ils ont reçu le témoignage de ce revendeur de moutons. Propriétaire d’une bergerie, Doudou Codou Diop leur a en effet confié ce qui suit : “Un père de famille est venu me voir chez moi avec une enveloppe de cinq cent mille francs CFA. Mais, comme c’est un adepte du ‘m’as-tu-vu’ et qu’il craint les représailles de son épouse – une ‘bourgeoise des quartiers huppés de Dakar’ – il m’a fait une proposition pour le moins rocambolesque. Bien que je lui ai proposé un mouton acceptable pour la tabaski, le monsieur voulait un gros bélier pour épater sa dame, comme à ses habitudes. C’est ainsi qu’il m’a proposé de laisser en garantie sa voiture, un joli Kia Sportage neuve, en échange d’un mouton à un million. (…) J’ai accepté le marché”.

A Dakar, nos confrères nous renseignent que malgré la crise économique née de la pandémie à COVID-19, la vente de petits ruminants se déroule plutôt correctement. Parfois à des prix exorbitants, certains pères de famille n’hésitent pas à prouver à la face du monde que leur bélier n’est pas un “bélier ordinaire”.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer