SOCIETE 
A la Une

SYNDICAT DES TRAVAILLEURS DE LA JUSTICE : Le SYTJUST a un concurrent

La liste des membres de son bureau est connue depuis ce samedi.
C’est fait. Après des divergences notées avant et après l’assemblée générale du syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) qui a renouvelé sa confiance à son secrétaire général national, El Hadj Aya Boun Maclick Diop, une autre structure de défense des intérêts des travailleurs de la justice vient d’être portée sur les fonts baptismaux. L’union nationale des travailleurs de la justice (UNTJ) a été mise en place hier par les camarades de Me Atab Goudiaby, qui en est d’ailleurs le secrétaire général. Affiliée à la CNTS/FC, l’UNTJ s’est fixée comme objectif, note ses initiateurs “la restauration de la dignité syndicale”. “Notre cause commune est la défense des intérêts matériels et moraux de tous les travailleurs de la justice”, lit-on dans une note rendue publique ce dimanche. Sur les raisons de la création de l’UNTJ, les camarades de Me Goudiaby se disent être “conscients des urgences de l’heure” tout en évoquant “une absence de démocratie” dans le fonctionnement du SYTJUST en plus d’une “gestion opaque” de leurs revendications. Ainsi, après une assemblée générale tenue ce 15 février, un bureau a été élu démocratiquement. Un bureau composé de 11 membres. Il est ainsi constitué :
Secrétaire Général : Me Atab Goudiaby
Secrétaire Général adjoint : Issa Camara
Secrétaire administratif : Me Amadou Mohtar Diop
Revendication : Me Malick Ndour
Trésorier : Me Abdoulaye Sow
Organisation : Me Ngoné Diop
Communication : Me Abdoulaye Mboup
Affaire sociale : Madame Diop
Genre : Madame Kouaté Rama Fall
Relations extérieures ;Tanor Diamé
Formation recherche et développement : Ibrahima Diop
A noter qu’un groupe s’était levé à la veille de l’Assemblée générale pour dénoncer la fin du mandat du Ben du SYTJUST et le refus d’organiser du renouvellement du bureau par l’équipe dirigée par Me Aya Boun Malick Diop. Ainsi, ils avaient menacé d’organiser une assemblée pour destituer le Ben en place. Il a fallu l’intervention de quelques anciens pour les faire revenir sur cette décision. Seulement, après l’assemblée générale, ils ont fait une sortie pour fustiger le forcing de l’équipe sortante. une chose que le camp adverse avait démentie disant qu’il a été démocratiquement élu.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer