SOCIETE 
A la Une

SON NIVEAU INTELLECTUEL REMIS EN CAUSE : Une ministre porte plainte contre 3 jeunes thiessois

Le niveau d’études des certains ministres de la République a souvent fait débat sous tous les régimes, sauf celui du Président Senghor qui était plus exigeant que ses successeurs. Sous Macky Sall encore, on en cite, des ministres qui ne seraient pas « très calés ». Parmi ces membres du gouvernement actuel, des jeunes militants de l’Alliance pour la République basés à Thiès, citent le ministre de l’Economie numérique et des Télécommunications, Ndèye Tické Ndiaye Diop, par ailleurs porte-parole du Gouvernement. Mais, ces jeunes de l’Apr, au nombre de trois, vont devoir s’expliquer devant le juge, et pour cause.

Madame la ministre a décidé de porter plainte contre eux, nous disent nos confrères du journal Les Echos dans leur édition du jour. Parce qu’elle s’est sentie offensée, après avoir été critiquée sur son travail, Ndèye Tické Ndiaye Diop n’a pas hésité à saisir le procureur d’une plainte visant nommément les sieurs Gilbert Sambou, Baye Fall et Assane Mbaye. Le trio, convoqué jeudi dernier au commissariat de Thiès a été entendu pendant cinq heures de temps par les enquêteurs. Revenant en détail sur cette affaire, nos confrères expliquent que tout est parti de fichiers audios partagés dans un groupe WhatsApp dénommé « 100% Thiès », groupe qui regroupe des jeunes de la capitale du rail intéressés par la politique, entre autres sujets. Mis au parfum de la plainte de leur camarade contre les jeunes précités, des responsables politique du parti au pouvoir n’ont pas tardé à apporter leur soutien à leurs jeunes camarades. Ils ont également entamer une médiation pour emmener la ministre Ndèye Tické Ndiaye Diop à de meilleurs sentiments.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page