SOCIETE 
A la Une

SERIGNE ABDOU KARIM MBACKE FALLILOU : Un guide impérial et spirituel, qui incarne le Sénégal

Il est le fils bien particulier de Serigne Fallilou Mbacké, le 2ème khalife général des Mourides qui avait inauguré la grande Mosquée de Touba le 7 juin 1963. Ainsi son fils Serigne Abdou Karim, “borom makarimal akhlaq” (terme arabe qui signifie les bonnes qualités ou encore les nobles habitudes) a foulé le sol de Masalikul Jinaan le 27 septembre 2019, jour de l’inauguration de la mosquée éponyme.

Il était l’attraction, car étant l’un des guides religieux qui drainent le plus de monde ; ceci du fait de son mysticisme, hérité de son père, qui avait dit à son propos : “Je ne peux manquer d’avoir un fils de la dimension d’Abdou Karim dans ma demeure”. “Borom makarimal akhlaq” est un seigneur de par son prénom et son nom : Abdou Karim Mbacké ! En atteste le Palais qu’il a érigé à Ndindy et où affluent hommes et femmes de toutes les conditions. Car à l’image de son père, toutes les prières de Serigne Abdou Karim Mbacké sont toujours exaucées. En plus, ce guide religieux impérial est l’incarnation vivante de la générosité, puisqu’infatigable travailleur attaché à l’exploitation agricole. “Je veux qu’il maîtrise parfaitement le Coran et qu’il soit un calligraphe hors pair à l’image de mon khalife, Serigne Mouhamadou Moustapha”, avait instruit Serigne Fallilou Mbacké au sujet de “borom makarimal akhlaq”. Un vœu qui s’est absolument réalisé. Il ne pouvait en être autrement, parce que simplement Serigne Abdou Karim Mbacké est le Sénégal, puisque sa date d’arrivée sur terre fut un 4 avril : le jour où notre pays célèbre son indépendance. Tout est là. Et, c’est ce qu’il faut méditer et comprendre.
L’une des dernières preuves de générosité qui porte son empreinte est ce don de plus de mille (1300 plus exactement) fauteuils roulants à des personnes vivant avec un handicap. Un geste fortement salué par les bénéficiaires.

(Source, Profil Bimensuel d’informations générales)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer