SOCIETE 
A la Une

SÉNÉGAL/COVID-19 : Plus de 1000 cas communautaires recensés

Mille cas qui suscitent mille questions. Qu’est-ce qui n’a pas marché jusque-là dans la politique de prévention ? Quelles stratégies pour inverser la tendance ?

En attendant ces nombreuses interrogations qui interpellent les autorités sanitaires du pays, le virus a fini de bien s’installer au Sénégal où les cas issus de ce mode de transmission du virus ont dépassé la barre symbolique des mille. Selon les chiffres officiels et jusque-là provisoires fournis par le ministère de la santé et de l’action sociale, plus de 13% des cas confirmés sont des cas communautaires. Un pourcentage énorme qui suscitent des inquiétudes d’autant plus légitimes que ce mode de transmission est aussi incontrôlable que redouté.

De 161 le 9 mai dernier (deux mois après le début de la pandémie au Sénégal, ndlr) les cas issus de la transmission communautaire sont passés à plus de 1000 ce mercredi 8 juillet. Ainsi en deux mois, ce mode de transmission a connu une hausse de plus de 16% en valeur relative. Pis encore, ils font plus de cinq fois le nombre de cas “importés” qui se chiffre actuellement à 182.

Analysant la montée en puissance de ce mode de transmission, le professeur Cheikh Ibrahima Niang, socio anthropologue, l’expliquait par la non implication des communautés dans “la conception des approches, la définition des stratégies et leur opérationnalisation”. “Le système médical à lui seul ne suffit pas, disait le professeur Niang au début du mois de mai, il faut les apports des autres sciences, notamment les sciences sociales”. Auparavant, les autorités sanitaires avaient tracé une nouvelle stratégie de lutte, accordant au autorités locales, une plus grande marge de manoeuvre dans la conduite des stratégies.

Hélas, jusque-là, ces différentes stratégies ne semblent pas fournir les résultats escomptés. Heureusement : selon les assurances du docteur Papa Moussa Thior, ancien coordonnateur du programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), “il n’y pas lieu d’avoir peur des cas communautaires” !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer