SOCIETE 
A la Une

Saint-Louis : L’hôtel Mame Coumba Bang devient un lieu d’isolement

L’une des mesures suggérée par le chef de l’Etat dans le cadre du plan de riposte de la maladie du coronavirus, est le réquisitionner des réceptifs hôteliers pour accueillir les 1561 personnes en contact avec la maladie. Quelques jours après, cette mesure est en train d’être appliquée dans la ville de Saint-Louis par le gouverneur de la région.

“Je viens de signer une réquisition adressée au gérant de l’hôtel Mame Coumba Bang. Nous nous y sommes rendus avec le comité national de lutte contre la Covid-19, avec le maire de Saint-Louis, pour porter à sa connaissance la réquisition”, annoncé Alioune Badara Niang qui ajoute que toutes les dispositions ont été prises pour le suivi des 49 personnes contacts que compte la ville et qui seront internées dans ce réceptif hôtelier.

Dans la même veine, le gouverneur de Saint-Louis précise que cette idée a été proposée par le commandant de Légion de la gendarmerie, eu égard plusieurs paramètres, contraintes et d’avantages. “Le gérant a accepté que son hôtel soit mis à la disposition de cette lutte. Et ce soir, j’aurai fini d’affréter deux bus, transportant ces 49 cas suspects”, ajoute encore le représentant de l’Etat à Saint-Louis qui précise que les cibles ont déjà été identifiées. “C’est l’occasion de les appeler à une responsabilité par rapport eux-mêmes, à leurs familles et au peuple sénégalais. Qu’ils fassent preuve de compréhension pour rejoindre ce site qui offre toutes les commodités certainement même plus confortables que leurs domiciles”, a encore dit le gouverneur avant de trancher : “Ce ne sont pas des prisonniers ; ils ne sont pas dans les liens de la prévention mais ce sont des personnes sur qui pèsent des soupçons par rapport à ce virus”.
Toutefois, dans le cas où ces suspects mis en quarantaine refusent d’obtempérer, le gouverneur promet d’user de la force, en mettant des gendarmes qui vont les surveiller de jour comme de nuit.

Dans le cadre de l’Etat d’urgence qu’il est en train de mettre en oeuvre, Alioune Badara Niang a initié une rencontre ce mercredi pour échanger sur les nouvelles mesures d’urgence. Il a d’ailleurs ordonné la fermeture des marchés à partir de 17 heures et interdit l’enseignement coranique dans les Daaras.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer