SOCIETE 
A la Une

RESORPTION DES ORDURES : La ville de Kaolack s’engage

Une réunion a été tenue hier, à l’hôtel de ville de Kaolack entre l’équipe municipale et le coordonnateur de l’Unité de Coordination et de Gestion des déchets (UCG). Ce pour partager les missions de cette structure et aussi la situation du nettoiement à Kaolack, afin d’aller vers de nouvelles convergences et des perspectives qui s’intègrent parfaitement avec les engagements politiques consistant à changer le visage de Kaolack.

L’équipe municipale dirigée par le Maire de Kaolack Serigne Mboup a reçu hier, le coordonnateur de l’Unité de Coordination et de Gestion des déchets (UCG) Masse Thiam. Ils ont discuté des points saillants pour rendre salubre la ville de Kaolack. Le coordonnateur de l’Unité de Coordination et de la gestion des déchets constate qu’ils ont en face un adversaire redoutable. ‘’ Les ordures touchent l’ensemble des entrées de ville au Sénégal. Ce que nous avions l’habitude de faire, c’était des opérations ponctuelles pour débarrasser les dépôts constatés dans les centres villes, mais nous avons décidé de changer de stratégies en mettant en place un dispositif permanent tournant que nous sommes en train de tester sur l’ensemble des routes nationales entre Dakar Saint-Louis jusqu’à Kaolack’’, renseigne-t-il.

Pour ce faire, selon Mass Thiam, dans une première phase c’est d’avoir un dispositif qui va être constitué de bernes perceuses et du personnel qui vont circuler quotidiennement sur ces axes routiers, afin d’éviter les accumulations qui coûtent beaucoup plus chers. Il avance que les questions des ordures dans un contexte de pays sous-développé, il y a beaucoup de contraintes liés aux investissements de base pour aller vers une gestion intégrée beaucoup plus vertueuse des déchets, mais aussi les problèmes de collecte qui partent des domiciles, qui sont de nature culturelle qui nécessite un changement de comportement. Il compte continuer à travailler sur les mêmes principes de sensibilisation du personnel, mais aussi l’apport en ressources humaines à travers le programme ‘’ Xeyu Ndaw Yi’’ pour une plus grande présence dans les quartiers, afin de profiter de cette embellie constatée à travers le programme ‘’ zéro déchet’’, couronnée par la coupe d’Afrique. Et convertir cette énergie positive en point positif pour l’amélioration du cadre de vie.

Le coordonnateur de l’Unité de coordination et gestion des déchets (UCG) Mass Thiam remarque que les déchets constituent des difficultés à Kaolack et que les investissements qui devaient se faire ne sont pas encore consentis et qu’un consensus clair, n’est pas trouvé, car seulement 20% sont repartis dans d’autres localités sur les 17 milliards FCFA débloqués par l’Etat, dont les 80% sont octroyés à Dakar. A son avis, il faudra augmenter l’effort financier. Sur ce, le Maire de Kaolack Serigne Mboup souhaite que le budget alloué à la a région de Kaolack soit augmenté à hauteur de ce qui a été attribué à Dakar, c’est-à-dire plus de 80%. Il s’engage à créer une unité d’actions pour résoudre le problème des déchets. Ailleurs, dit-Mass Thiam, pour valoriser de déchets ; il propose d’aller vers l’économie de déchets, ce qui va créer des emplois. Après la réunion, une visite a été effectuée par le Maire et l’équipe de l’UCG dirigée par le coordonnateur Mass Thiam au centre de traitement des ordures à Latmingué et sur le site des Abattoirs.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page