SOCIETE 
A la Une

RECRUTEMENT : La Gendarmerie cherche 3 000 contractuels dont 500 jeunes femmes

Ils seront appelés « gendarmes adjoints volontaires ». En effet, dans le cadre d’un recrutement spécial la gendarmerie nationale compte ouvrir ses portes à 3000 jeunes sénégalais âgés de 28 ans au plus. Mais, dors et déjà, il faut retenir que ces gendarmes adjoints volontaires (GAV) auront plus ou moins les mêmes missions que les gendarmes titulaires.

Dans un communiqué signé le 12 avril dernier, la gendarmerie nationale explique que cette nouvelle catégorie de personnel aura un statut qui lui permettra de participer aux missions de la gendarmerie aussi bien sur le territoire national qu’à l’étranger. Toutefois, précise la même source, leur relation avec la gendarmerie sera contractuel pour une durée globale de cinq ans. Ce contrat sera répartie en deux périodes respectives de deux ans et trois ans. « A l’issue de cinq années de service, des modalités sont prévues pour leur intégration dans le corps des sous-officiers de gendarmerie », ajoute le communiqué précité.

Dans la répartition, les nouveaux types de gendarme seront ainsi recrutés : cinq cents (500) jeunes femmes parmi les civiles réunissant les conditions ; deux mille (2000) jeunes hommes parmi les civils réunissant les conditions et cinq cents (500) anciens militaires libérés après la durée légale de service.

Pour intégrer le groupe de ces nouveaux types de gendarmes, les candidats vont subir un test physique, un contrôle de niveau acquis en français et un entretien avec la commission de recrutement.

Pour terminer, le communiqué de la gendarmerie nationale précise que la candidature des filles est fortement recommandée. Cette recommandation part du fait que le volume des jeunes filles parmi les volontaire du service militaire est faible comparé à celui des jeunes hommes.

Dans son discours à la nation, prononcé à la veille de la fête de l’indépendance, le 3 avril dernier, le président de la République avait promis 65000 emplois d’ici au mois de mai.

« Dans l’immédiat, en soutien à l’emploi et aux ménages, j’ai décidé d’allouer, dès le mois de mai, 80 milliards de FCFA au recrutement de 65 000 jeunes, sur l’ensemble du territoire national, dans les activités d’éducation, de reforestation, de reboisement, d’hygiène publique, de sécurité, d’entretien routier et de pavage des villes, entre autres », avait notamment annoncé Macky Sall.


Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page