SOCIETE 
A la Une

Quoi consommer, l’urgente question !

Quoi consommer, l’urgente question !
Ce jour, j’ai encore appris Oui, j’ai bien retenu que les « journées internationales » n’ont pas la même saveur et résonnance pour tous. Libre à qui le veut de penser à ce sujet à la journée dédiée aux braves et irremplaçables femmes. Moi je parle de celle du 15 Mars, qui est tout à l’honneur des producteurs, pardon « consommateurs » ! Bon, revenons à mon sujet de l’instant : oubliant que tous les humains ne se chauffent pas du même bois, je pensais faire sensation auprès d’un certain cercle en y débitant que la « journée internationale des consommateurs semble davantage alourdie par la ravageuse Covid-19 ». Hélas, la première remarque qui me fut faite et qui résonna comme un fouet est « qu’à cette vitesse où vont la flambée des prix et des nerfs, cette journée, de plus, annonce plus de misère pour nous consommateurs ». Qu’en penserons nos décideurs et les grands acteurs de cette journée célébré sous le thème « 2022, une année de validation du code de la consommation » ? Une interrogation qui amène quand-même à se demander si ses concepteurs, très en « avance » sur nous communs des mortels confrontés à la Dépense quotidienne (DQ), ne devraient pas plancher plutôt sur les alternatives à la consommation des produits manufacturés et ceux bourrés de substances chimiques et inconnues. Car au-delà de leurs coûts en constante hausse, nos plats de maintenant charrient maladies et anomalies. Ce ne sont pas nous de ce pays, toujours angoissés par l’ordonnance qui dérègle et grève le budget, les risques d’insuffisance rénale, de diabète, de tensions artérielles et autres « nouvelles maladies », qui diront le contraire. Pourtant, c’est parce que, simplement, nous mangeons mal et tardons à « consommer local ». Il me fallait donc alerter par la sonnette de ce jour : Quoi consommer, l’urgente et vraie question !

Bathie le citoyen

(Source Journal Alerte Quotidien)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page