SOCIETE 
A la Une

PROSTITUTION MASCULINE : Trois étudiants de l’UCAD condamnés

Encore une affaire de mœurs à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Selon nos confrères du journal L’As qui donnent l’info dans leur parution de ce jeudi 02 janvier, trois étudiants arrêtés en flagrants délits ont été déférés au parquet. Ils sont poursuivis pour incitation à la débauche et non inscription au fichier sanitaire et social. Autrement, les trois étudiants sont poursuivis pour prostitution masculine. L’affaire a été appelée devant la barre des flagrants délits du tribunal Hors Classe de Dakar, mardi 31 décembre dernier. P. C. Dieng, B. Guèye et A. A. Kennet, ont été condamnés à 18 jours de prison ferme. Toujours selon nos confrères du journal L’As, les étudiants sont tombés dans le pièges des policières qui se sont présentées à eux comme des clientes pour une séance érotique dans un hôtel de la place, pour un prix de 20 000 F la passe.
Il faut dire que le phénomène de la prostitution masculine qui gagne du terrain chez les jeunes prend des proportions pour le moins inquiétantes. En novembre dernier déjà, trois jeunes avaient été alpagués pour les mêmes faits. Les nommés C. Coulibaly, A. B. Diallo, et B. Sy, des jeunes à la fleur de l’âge, avaient été arrêtés puis déférés pour prostitution sans carnet sanitaire. C. Coulibaly, (22 ans) était revenu sur les faits en avouant avoir mis son numéro accompagné d’une photo érotique dans un site internet dédié. Et c’est par la suite qu’une dame l’a appelé avant de lui donner un rendez-vous dans un hôtel de la place. Et c’est là-bas où il a été arrêté.
Le jeune homme a également informé que dame lui avait proposé la somme de 30 000 frs pour une partie de jambes en l’air.
Aujourd’hui, avec cette nouvelle affaire à l’UCAD, la prostitution masculine quitte les zones touristiques pour empester le temple du savoir.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page