SOCIETE 
A la Une

Première plainte contre Cheikh Yerim Seck après la sortie de son livre

Se sentant diffamé par le journaliste Cheikh Yerim Seck qui l’a cité dans son nouvel ouvrage, l’ex capitaine de la gendarmerie Seydina Oumar Touré entend saisir les juridictions compétentes.

 Dans son ouvrage intitulé « Macky Sall face à son destin », le journaliste Cheikh Yerim Seck a abordé l’affaire Sweat Beauté dans laquelle la masseuse Adji Sarr accuse le leader de Pastef de viols répétés et menaces de mort. Cheikh Yérim Seck qui a évoqué cette affaire a cité l’ex capitaine de la gendarmerie et estime que Seydina Touré d’avoir eu un comportement contraire aux principes de confidentialité et de neutralité qui régissent son métier. « L’affaire Sonko a fait une autre victime, le mythe qui auréolait la gendarmerie nationale », a notamment écrit le CYS, estimant que le Capitaine Touré est « l’homme par qui le scandale est arrivé ».

Des déclarations qui n’ont pas plu au concerné qui est monté au créneau pour interpeller le journaliste qui devra sans doute s’expliquer devant les tribunaux. « J’ai lu avec surprise quelques extraits du nouveau livre de monsieur Cheikh Yerim Seck, dont je m’abstiens de citer le titre, notamment les pages 186 et 187, dans lesquelles il m’accuse de faits graves », a notamment, fait savoir l’ex capitaine Touré qui renseigne que ces déclarations sont « inexactes et scandaleuses » et témoignent « d’une étroitesse d’esprit de la part de quelqu’un qui bénéficie malheureusement d’une grande audience ». Ce dernier compte aller jusqu’au bout de cette affaire d’où son intention d’ester en justice l’ancien journaliste de Jeune Afrique.

« Le temps opportun nous nous réserverons cette fois, le droit de saisir les juridictions compétentes pour permettre à monsieur Seck de fournir la preuve de ses déclarations que je considère mensongères d’ores et déjà », a-t-il fait savoir. Cheikh Yérim Seck s’attendait à des réactions après la sortie de son livre, le voilà déjà servi !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page