SOCIETE 
A la Une

PLAGE DE MALIBU : La police use de grenades lacrymogènes pour disperser les jeunes

Par ces temps qui courent, les plages sont prises d’assaut par une bonne frange de jeunes filles et garçons. Et, la banlieue ne fait pas exception à cette « règle ». Cette fréquentation des plages est encore plus soutenue entre les Parcelles Assainies, Guédiawaye et Malika. Une situation qui perdure malgré les mesures d’interdiction des rassemblements et autres manifestations publics édictées par les autorités publiques dans le cadre du plan de lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Mais, les forces de l’ordre qui veillent au grain ne comptent concéder la moindre parcelle de tolérance à ces contrevenants. A preuve, ce dimanche, les policiers ont investi la célèbre plage de Malibu à Guédiawaye. Sur place, ils n’ont pas hésité à faire usage de grenades lacrymogènes pour disperser les petits groupes constitués par de nombreux jeunes qui étaient présents sur les lieux. Ce fut alors le sauve qui peut et une débande totale. Tous les chemins et tous les moyens étaient bons pour échapper aux fumées, quitte à laisser habits et sandales à la plage.

Déjà, même en temps normal, la baignade est interdite dans cette plage de Guédiawaye considérée comme une zone particulièrement dangereuse. Avec les plages de Malika et des Parcelles assainies, la plage de Malibu a englouti des centaines de victimes.

Et, avec le mois de ramadan qui profile à l’horizon, les mesures interdisant les rassemblements de personnes risquent d’être encore relégués au bénéfice du bon vouloir de ces nombreux jeunes qui n’ont que faire de la situation de crise que traverse le monde entier.

Pour rappel, le président de la République, Macky Sall a décidé de suspendre les cours dans les écoles et universités sur l’ensemble du territoire nationale. Mais, mêmes si le Ministère de l’éducation promet des mesures d’accompagnement et insiste sur le fait que cette période de répit ne doit pas être considérée comme une période de vacances, les jeunes semblent vivre pleinement des vacances scolaires.

À ce jour, le nombre de cas confirmés de Covid-19 dans a augmenté dans le district de Guédiawaye qui enregistre désormais 7 cas positifs.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page