SOCIETE 
A la Une

« Petits magistrats » : « Moustapha Diop regrette et s’est excusé auprès de la Cour des comptes »

Les magistrats avaient suggéré au président Macky Sall, président du Conseil supérieur de la magistrature, « de constater l’incapacité manifeste de Moustapha Diop à occuper d’aussi hautes fonctions ». Hélas !
Les faits remontent au mois de juin 2015. Une mission d’audit de la chambre des entreprises publiques de la Cour des comptes auprès du Fonds de promotion de l’entreprenariat (FNPE) a plus que mal tourné pour les magistrats enquêteurs. Moustapha Diop, alors ministre délégué auprès du ministre de la femme, de l’enfant et de la famille, chargé de la microfinance et de l’économie solidaire, a trouvé un moyen assez particulier d’accueillir les magistrats. Le maire de Louga avait en effet, eu l’audace historique de traiter ses hôtes « de petits magistrats de rien du tout » en service dans une « Cour de règlement des comptes ».

Pilule assez amère, qui passait très mal. Si bien que l’union des magistrats du Sénégal (UMS) avait décidé de soutenir toute action judiciaire que leurs collègues de la Cour des comptes estimeront devoir intenter à l’encontre du ministre Moustapha Diop. En d’autres termes, l’UMS soutiendrait une plainte de la Cour des comptes contre le ministre. Cette plainte qui a tardé à être déposée l’a finalement été, selon les magistrats qui l’ont fait savoir dans leur rapport de l’année 2015.

Cinq ans après cette affaire, et après la récente publication de trois rapports de la Cour des comptes dont celui pour lequel les magistrats avaient rendu visite à Moustapha Diop, c’est le rapporteur général de la Cour des comptes qui reparle de cette affaire. Selon René Pascal Diouf, l’actuel ministre de l’industrie a reconnu sa faute et présenté ses excuses aux magistrats. « Le ministre Moustapha Diop a présenté ses excuses à la Cour des comptes qui a porté plainte contre lui », a déclaré le rapporteur général de la juridiction lors de son passage à « Soir d’info » sur la TFM.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page