SOCIETE 
A la Une

OUEST FOIRE : Des restes de cadavre dans un dépotoir d’ordures

Les populations du quartier Ouest Foire n’en reviennent toujours pas. Elles sont partagées entre inquiétude et amertume après une découverte pour le moins intrigante faite ce lundi 16 mars dans leur localité. Selon nos confrères de la radio Rfm repris par Senego, des restes de cadavre transportées dans un dépotoir d’ordures, par un charretier du nom de Faye ont failli être acheminés à la décharge de Mbeubeuss par le camion de ramassage. Mais, les riverains, sans doute interpellés par l’odeur assez particulière qui émanait dudit dépotoir ont voulu en savoir plus. Et, ce que d’aucuns parmi eux craignaient était finalement vérifié. Il s’agissait en effet, des restes d’un corps humain dont l’état de décomposition très avancée dégageait une intenable odeur.

Les riverains ont ainsi alerté le chef de quartier qui, une fois sur les lieux, découvre « un corps presque enseveli dans les immondices, avec une partie de la tête sectionnée », précise-t-il. Aussi bien le camionneur que le charretier ont été cueillis par les gendarmes de la brigade de la Foire. Une enquête a été ouverte.

Il faut dire que cette découverte n’est pas inédite à Ouest Foire. En effet, il y a moins d’un an, c’est la deuxième fois qu’un corps en état de décomposition soit découvert dans ce célèbre quartier dakarois. Au mois de juin 2019, une voyagiste privée du nom d’Aby Thiam avait été retrouvée morte par ses voisins, dans son appartement sis à la cité Sita à Ouest Foire.

C’était au mois de juin dernier, la découverte d’un corps en état de décomposition avait défrayé la chronique et suscité de nombreuses interrogations. De

Mais, ce qui est intriguant dans la découverte de ce 16 mars 2020, c’est que le corps du défunt ne se trouvait pas dans un appartement, mais bien dans un dépotoir d’ordures. Ce qui laisse présager une tentative de l’auteur de ce fait de se débarrasser d’un « colis » bien encombrant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page