SOCIETE 
A la Une

MOSQUÉE DE KARAK : L’association nationale des imams et oulémas du Sénégal apaise la tension

« Sur convocation du sous-préfet des Almadies et du commissaire de police de Dieuppeul et sous la supervision du bureau exécutif des imams et Oulémas du Sénégal, des solutions ont été trouvés en présence des Imams, Délégués de quartier des Sicap Baobab, Amitié et Karack ». C’est ce qu’on peut lire dans un communiqué de l’association nationale des imams et oulémas du Sénégal, parcouru par Alerte Quotidien. 

Après réconciliations générales et retrouvailles des Imams de ladite mosquée, des décisions ont été prises pour gérer l’après-crise. Ainsi, El Hadji Ousmane Diop reste demeure le grand Imam Ratib de la mosquée et la personne morale pour toutes décisions sous sa tutelle. Les Imams El Hadji Oumar Ndoye et El Hadji Khalipha Ndiaye restent des Imams suppléants. L’organisation des prières du vendredi et des cinq prières quotidiennes, de même que les prières mortuaires seront gérées par l’imam Ratib. Selon le « protocole » tout autre acte avant et après la cérémonie de prière est suspendu jusqu’à nouvel ordre. De la même manière, il a été mis fin aux mandats du comité de gestion : « une nouvelle commission sera mise en place, composée de neuf (9) membres, sous la supervision du grand Imam Ratib, responsable moral de la grande mosquée de Baobab », précise le document.

En fin, « la prière du vendredi 28 Octobre 2022 sera dirigée par le grand Imam El Hadji Ousmane Diop en présence de la sécurité publique pour éviter tout trouble devant conduire à la fermeture de la mosquée. Nous invitons les fidèles de ladite mosquée à ne commettre aucun acte de violence de quelque ordre que ce soit », lance l’association nationale des imams et oulémas du Sénégal sous la conduite de l’imam El Hadj Oumar Diène.

DIFFÉREND À LA MOSQUÉE DE KARAK : L’association nationale des imams et oulémas du Sénégal apaise la tension 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page