SOCIETE 
A la Une

PALAIS DE JUSTICE : “Adji Sarr n’a pas eu de malaise, elle n’est sortie du bureau du juge que pour se soulager”

Arrivée sous bonne escorte au palais de justice, Adji Sarr a été entendue hier, jeudi 25 février, par le juge d’instruction du 8e cabinet, Mamadou Seck. Pendant quatre heures de temps, l’accusatrice de l’honorable député Ousmane Sonko est revenue en détails sur les faits et les circonstances des “viols présumés” et des “menaces de mort” dont elle serait victime.

Si rien n’a filtré – sauf des généralités – de son face-à-face avec le juge, un fait a cependant attiré l’attention et suscité moult commentaires. Au cours de son audition, Adji Sarr aurait en effet, eu un malaise. Une rumeur qui a eu le mérite d’avoir poussé les journalistes à assaillir le palais de justice. Mais, selon une source citée par nos confrères du journal “Le Soleil”, Adji Sarr “n’a pas fait un malaise”, même, précise la même source, “elle s’est sentie un peu mal, à cause d’une migraine”. “Elle n’a jamais eu de malaise et n’est sortie du bureau du juge que pour se soulager”, insiste la source citée par le quotidien de Hann.

A la fin de l’audition, Me El Hadj Diouf, son avocat n’a pas été prolixe. Il n’a pas jugé nécessaire d’entrer dans les détails de cette audition très attendue, par “respect” dit-il, du “secret de l’instruction”.

A la suite de la victime présumée, d’autres protagonistes dans cette affaire devraient également être entendus. Il s’agit notamment du fameux “transporteur” d’Adji Sarr la nuit des faits présumés. Sidy Ahmed Mbaye, le neveu de Maodo Malick Mbaye, responsable politique et membre de la majorité présidentielle devrait faire face au juge d’instruction avant le principal accusé, Ousmane Sonko.
Ce dernier cependant a déjà récusé le juge d’instruction qui à son avis, “n’a pas la neutralité” d’un juge.

MIGRAINE OU MALAISE : “Adji Sarr n’a pas eu de malaise, elle n’est sortie du bureau du juge que pour se soulager”

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer