SOCIETE 
A la Une

« Maroc mayé nangu amufa »* : Yaye Fatou Diagne répond à Ahmed Khalifa Niasse

Yaye Fatou Diagne, ex épouse du marabout politicien Ahmed Khalifa Niasse est revenue sur le différend qui l’oppose à ce dernier concernant spécifiquement un appartement sis à Casablanca. Yaye Fatou Diagne qui reconnaît qu’au Sénégal la loi permet à l’un quelconque des conjoints de reprendre un bien qu’il avait gratuitement cédé à l’autre, révèle qu’elle n’aurait jamais accepté cet appartement si l’immeuble se trouvait à Dakar. « La loi dit que la donation entre conjoints est révocable à tout moment », reconnaît Yaye Fatou Diagne qui semble regrette cette disposition qui à ses yeux devrait être un motif de combat chez les militantes des droits de la femme. A entendre l’ex-épouse de Serigne Mboup, cette disposition ressemble plus à une « violence » faite aux femmes.

Heureusement semble se glorifier Yaye Fatou Diagne, tel n’est pas le cas au Maroc. « Maroc mayé nangou amufa » (la donation n’est pas révocable au Maroc) », a-t-elle confié à nos confrères de Seneweb qui l’ont interviewée. Mais, pour Yaye Fatou Diagne, au delà de l’acte de donation, « une relation doit être sous-tendue par une certaine morale ». « Et, selon la loi Marocaine, la donation est irrévocable entre époux », insiste-t-elle non sans préciser qu’elle n’a jamais dit et ne dira jamais rien de son ex-époux qu’elle considère encore comme un « père », un « ami ». « C’est Dieu qui a mis fin à notre relation », philosophe-t-elle. (Lire également : DIVORCE AVEC YAYE FATOU DIAGNE : A. Khalifa Niass perd un appartement au Maroc).

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page