SOCIETE 
A la Une

Macky insiste sur l’accélération du démarrage des classes préparatoires scientifiques 

Inspiré par la séance spéciale du concept ‘’Jokko ak Macky’’ tenue le 21 juillet dernier, au Palais, avec plus de 300 étudiants des universités et établissements d’enseignement supérieur publics comme privés, et de la Diaspora, le président Macky Sall a rappelé hier, en conseil des ministres, la place primordiale qu’il accorde à l’enseignement supérieur, à la recherche, et à l’innovation dans la stratégie d’émergence du Sénégal.

Macky Sall a d’abord rappelé les efforts budgétaires et financiers exceptionnels « consentis depuis 2012 », pour moderniser le système d’enseignement supérieur et améliorer les conditions sociales des membres de la communauté universitaire (enseignants, chercheurs, étudiants, personnels administratifs techniques et de services). Le chef de l’Etat a, ainsi, « réaffirmé le rôle fondamental des étudiants dans la stabilité sociale du système, le maintien des performances académiques et le rayonnement » des établissements universitaires. Toutes choses qui amènent le président Sall à indiquer au gouvernement « l’impératif : (i) de délivrer, dans les meilleurs délais, les chantiers des infrastructures universitaires (USSEIN et Iba Der Thiam de Thiès notamment); (ii) d’accélérer le renforcement des filières et le démarrage, prochain, des classes préparatoires scientifiques ; (iii) d’intensifier le développement et la valorisation des formations au niveau des écoles d’ingénieurs (Ecole Polytechnique de Thiès, Ecole Nationale Supérieure d’Agriculture, Institut des Sciences de la Terre, Institut national du Pétrole et du Gaz)…), du Campus Franco- sénégalais, des ISEP et de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) ».

Selon le communiqué du Conseil des ministres, « ces établissements de référence, doivent davantage s’adapter aux besoins de l’économie, à travers la professionnalisation de leurs filières, le développement de l’entreprenariat et la transformation numérique ». « Le chef de l’Etat demande, en outre, au ministre de l’enseignement supérieur et au ministre des affaires étrangères d’accorder une attention particulière à la situation académique, administrative et sociale des étudiants sénégalais à l’étranger », poursuit la même source. Dans ce même ordre d’idées, Macky Sall s’est félicité du lancement le 19 juillet dernier, dans la commune de Kahi, située dans la région de Kaffrine, de la première phase (concernant 23 centres) du projet de construction des 46 centres départementaux de formation professionnelle, consolidant, dans l’équité, la promotion de l’employabilité des jeunes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page