SOCIETE 
A la Une

LUTTE CONTRE LE COVID-19 : Plus de 100 gendarmes envahissent Keur Massar

Il fallait « nettoyer » Keur Massar, les autorités administratives et la Mairie de la commune l’ont fait, avec un grand renfort des forces de l’ordre. Ce mardi, donnant suite à l’arrêté du gouverneur interdisant toutes formes de rassemblements au carrefour de Keur Massar Station, les gendarmes ont très tôt investi les lieux. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que la journée a été très chaude pour les récalcitrants qui n’avaient pas mesuré l’ampleur de la détermination du préfet de Pikine à faire respecter la loi. Ainsi, de nombreux des commerçants ont été interpellés.

« Certains récalcitrants sont en train d’être interpelés ; pourtant, l’arrêté a été largement diffusé et depuis hier, lundi. Nous étions sur le terrain pour sensibiliser les occupants de ces centres commerciaux et d’autres qui tiennent des commerces au niveau du rond-point pour leur demander de prendre leurs dispositions », a déclaré le sous-préfet des Niayes, Oumar Dia qui, à travers les ondes de la RFM, précisait que les autorités administratives avaient « l’ensemble des forces nécessaires pour maintenir ce rond-point qui est aujourd’hui dégagé ».

Ce haut lieu de commerce était en effet, rempli de monde à toute heure. Commerçants, chauffeurs de véhicules de transport en commun, marchands ambulants et autres restauratrices s’y rassemblaient tous les jours, foulant aux pieds les dispositions et les mesures prises par les autorités publiques pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Le préfet de Pikine qui a pris un arrêté interdisant le stationnement des véhicules et autres commerces, avait demandé au maire et au sous-préfet des Niayes de prendre les dispositions nécessaires pour l’application de cet arrêt. (Lire également : COVID-19 : Le préfet de Pikine nettoie le rond-point Keur Massar).

« Nous avons reçu l’apport des forces de sécurité notamment la gendarmerie, la compagnie de Rufisque qui a été renforcée aussi par les éléments de la Légion de gendarmerie d’intervention (LGI) de Mbao. Un renfort aussi est venu de la compagnie de Dakar. Nous n’avons pas moins de 140 gendarmes mobilisés aujourd’hui et nous sommes en train de nettoyer le rond-point et les alentours », s’est félicité le Sous-préfet des Niayes.

Pour rappel, Keur Massar considérée comme une véritable poudrière a enregistré cinq cas positifs au coronavirus.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page