SOCIETE 
A la Une

Le “prophète de Kolda”, la fille de 14 et les ébats sexuels

Cela pourrait faire le titre d’un film ou d’une série télévisée. Mais, malheureusement, c’est une scène (sur)réel qui se déroule sous les cieux koldois. En effet, alors que les sénégalais n’ont pas fini d’épiloguer sur son titre de prophète “autoproclamé”, le guide religieux de la secte Mbackérouhou, serait mêlé à une pathétique affaire de moeurs.

Daouda Ba, puisque c’est de lui dont il s’agit, a été en effet, arrêté et gardé à vue pour le délit de détournement de mineure. Arrêté hier jeudi 14 janvier à Saré Ngaye, fief de la secte Mbackérouhou, il a été conduit manu militari dans les locaux de la brigade territoriale de la gendarmerie de Kolda. Et, il faut dire que les pandores n’ont pas lésiné sur les moyens pour cueillir le “prophète de Kolda”. En effet, une dizaine de véhicules dont des fourgonnettes a été mobilisée à Saré Ngaye où les gendarmes ont opéré entre 10 heures et 16 heures. Mais, selon le maire de la commune de Bourouco (département de Médina Yéro Foula), “il n’y a eu aucune résistance”.

Revenant sur les faits qui ont valu des déboires au “prophète de Kolda”, certaines sources confient qu’il avait kidnappé une fille mineure d’un village environnant et entretenait régulièrement des relations sexuelles avec elle.
Fatigués de revivre le calvaire et, hantés par les actes de Daouda Ba interdits par la loi pénale, les proches de la fille ont également décidé de saisir la gendarmerie. “Le supplice de la fille mineure a duré plus d’une année mais les villageois n’ont jamais osé dénoncer les actes du marabout”, explique le maire de Bourouco, cité par nos confrères de L’Observateur. toujours selon la même source, d’autres filles mineures ont été retrouvées chez lui et, personne ne sait d’où elles viennent.

Le “prophète de Kolda”, la fille de 14 et les ébats sexuels

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer