SOCIETE 
A la Une

KAZU RAJAB : Le Magal célébré malgré le coronavirus

Des images, des messages audio, des Lives…Plusieurs milliers de fidèles mourides, disciples de Serigne Fallou Mbacké ont célébré ce dimanche 22 mars 2020, la naissance du deuxième khalife de Bamba sur terre.
Dans un contexte de lutte contre la pandémie du coronavirus au Sénégal et dans la ville sainte de Touba, jadis point de convergence des disciples, la célébration a été faite cette année dans la sobriété. Mais, le coronavirus n’a pas eu raison du Kazu Rajab. Les talibés, restés chez eux conformément au « Ndigël » du khalife général des Mourides, ont fait montre d’une assiduité sans pareille dans la lecture du saint coran et la déclamation des khassaïdes, le tout couronné par de ferventes prières pour l’éradication du coronavirus dans le pays et partout où il sévit.

Cette année, avec la propagation du coronavirus à Touba qui compte le plus de patients au Sénégal, de nombreuses voix s’étaient élevées pour demander l’annulation de la célébration de l’anniversaire de la naissance de Serigne Fallou. Mais, finalement, la clairvoyance de Serigne Mountakha Mbacké a pu sauver ce grand évènement tant attendu par les fidèles mourides en décidant de le faire célébrer à huis-clos plutôt que de l’annuler comme l’ont été d’autres évènements religieux.

Ce dimanche 22 mars, jour de Magal, ils étaient quelques dizaines de talibés rassemblés par petits groupes au domicile de Serigne Fallou où Serigne Abo Mbacké recevait quelques hôtes et autres disciples. Des dignitaires de la confrérie dont le porte-parole du khalife général des Mourides, Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadr ont été aperçus sur les lieux. Ils étaient venus rendre une visite de courtoisie au khalife de Serigne Fallou Mbacké.

Serigne Atekh Mbacké Fallilou qui analysait cette situation inédite, n’avait pas manqué d’en tire des enseignements particuliers. “C’est Serigne Fallou Mbacké lui-même qui semble vouloir que la célébration se fasse un peu partout à travers le monde”, révèla-t-il avant d’ajouter, à travers un message destiné à ses disciples et sympathisants : « Conformément aux recommandations de Serigne Abo qui les tient de Serigne Mountakha, nous comptons appliquer ce Ndigël à la lettre. Nous voulons dire à nos condisciples et aux sympathisants que le Magal demeure. Mais, nous demandons à tout le monde de célébrer le Magal chez lui, conformément aux enseignements de Serigne Fallou, à travers la lecture du saint coran, des khassaïdes de Serigne Touba, à travers les zikrs, la recherche du pardon de Dieu et de son agrément. Nuit du prophète (PSL), (référence faite au voyage nocturne, NDLR) cette nuit est une nuit de prières et de grâces. C’est également une nuit de grâces parce qu’elle a accueilli Serigne Fallou sur terre ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page