AudiosSOCIETE 
A la Une

KAZU RAJAB 2020 : Serigne Atekh Mbacké Fallilou parle (Texte et Audio)

Dans un contexte particulier de lutte contre la pandémie du coronavirus, le Khalife général des Mourides a recommandé aux disciple d’éviter les grands rassemblements. Deuxième plus grand rassemblement derrière le grand Magal de Touba, le Kazu Rajab qui célèbre la venue au monde de Serigne Fallou Mbacké devait ainsi être touché par cette injonction du khalife des Mourides. Mais, contrairement aux autres évènements religieux, le Magal de Serigne Fallou n’a pas été reporté, encore moins annulé. Au contraire, l’occasion sera saisie cette nuit du 27 Rajab (22 mars 2020) par les disciples disséminés à travers le monde, de prier pour une victoire de l’humanité contre le Covid-19 qui est en train de causer la mort de plusieurs milliers de personnes dans tous les continents.
Seulement pour cette édition, le Magal du Kazu Rajab sera célébré autrement. Dans la sobriété, loin des grands rassemblements qui peuvent être très risqués dans le contexte actuel. C’est ainsi que Serigne Atekh Mbacké Fallilou, conformément au Ndigël de son grand-frère et Khalife, Serigne Abô Mbacké, s’est adressé à la communauté musulmane, à ses disciples en particulier, pour leur demander de célébrer le Kazu Rajab chez eux.

Analysant cette situation inédite, Serigne Atekh Mbacké qui avait prévu de célébrer le Kazu Rajab à Diourbel en tire des enseignements particuliers. “C’est Serigne Fallou Mbacké lui-même qui semble vouloir que la célébration se fasse un peu partout à travers le monde”, révèle-t-il dans un message audio.

Il dit : “Conformément aux recommandations de Serigne Abo qui les tient de Serigne Mountakha, nous comptons appliquer ce Ndigël à la lettre. Nous voulons dire à nos condisciples et aux sympathisants que le Magal demeure. Mais, nous demandons à tout le monde de célébrer le Magal chez lui, conformément aux enseignements de Serigne Fallou, à travers la lecture du saint coran, des khassaïdes de Serigne Touba, à travers les zikrs, la recherche du pardon de Dieu et de son agrément. Nuit du prophète (PSL), (référence faite au voyage nocturne, NDLR) cette nuit est une nuit de prières et de grâces. C’est également une nuit de grâces parce qu’elle a accueilli Serigne Fallou sur terre. Donc nous demandons à tous les talibés de se conformer à cette injonction”.

Par ailleurs, revenant sur le contexte du coronavirus, Serigne Atekh Mbacké Fallilou a demandé aux discplines et à tous les musulmans de se conformer aux directives des autorités sanitaires du pays pour mieux lutter contre cette maladie qui, rassure-t-il, “sera bientôt un mauvais souvenir”.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer