SOCIETE 
A la Une

INCENDIE “CRIMINEL” À DENVER : La police mise près de 8 millions FCFA sur la tête de(s) auteur(s)

Le porte-parole de la police de Denver l’avait annoncé quelques heures après le drame. L’incendie qui a coûté la vie à cinq sénégalais pourrait bien avoir une origine criminelle. Aujourd’hui, trois jours après cette tragique histoire, la police de Denver en est convaincu : l’incendie qui a emporté Djiby Diol, son épouse, sa fille, sa soeur et son neveu n’est pas accidentel. A preuve, la police a lancé un appel à témoin et promis une enveloppe de 14 000 dollars US à toute personne qui aiderait à identifier ou qui identifierait le ou les auteurs de ce crime.

“Le 5 août 2020, Djibril et Adja Diol ont été tués dans un incendie de maison avec leur fille de trois ans, Kadidia. Hassan Diol et sa fille (nourrisson, ndlr) Hawa Bèye, ont également été tués dans l’incendie. L’incendie s’est produit dans le bloc 5300 de North Truckee Street à Denver vers 2:30 h du matin. L’incendie semblait être délibérément (causé) par des inconnus qui ont fui la zone. Toute personne ayant des informations sur cet homicide est priée d’appeler Metro Denver Crime Stoppers”, a écrit la police sur sa page Facebook.

Elle précise que pour être éligible et pour rester dans l’anonymat, les volontaires doivent appeler la ligne de pointe ou soumettre un conseil en ligne. “(…) Les appelants peuvent rester anonymes et pourraient être admissibles à une récompense pouvant atteindre 14,000 $ (environ 7 millions 800 mille francs CFA) dans ce cas. La ligne est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7”, ajoute la note.

Lire aussi : INCENDIE PRÉSUMÉ CRIMINEL : Djiby D., son épouse, sa fille et 2 autres personnes périssent aux USA (Témoignages)

Au Sénégal également, cette affaire est suivie de très près par les autorités. Le chef de l’Etat qui se dit “ému” par ce drame, évoque sa “gravité”. En déplacement à Guédiawaye pour présenter les condoléances du gouvernement à la famille éplorée, le secrétaire d’Etat auprès des sénégalais de l’extérieur, Moïse Sarr a précisé que le consul du Sénégal sur place “a reçu des instructions pour suivre de très près l’évolution de l’enquête pour que s’il s’avère que l’incendie est criminel, ses auteurs soient poursuivis et punis à la hauteur de cette barbarie”.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer