SOCIETE 
A la Une

HORREUR À SINDIA : 5 femmes séquestrées et violées par 7 agresseurs

Cauchemardesque. La nuit du jeudi 10 au vendredi 11 septembre dernier a été aussi longue que douloureuse pour les victimes. Au nombre de cinq, elles révèlent avoir été séquestrées et violées par un groupe de sept individus. Les faits qui se sont déroulés dans un hameau vers la sortie de la commune de Sindia (département de Mbour), sont révélés par nos confrères du journal Libération qui citent une des victimes.

Celle-ci a livré à la gendarmerie un “terrible” témoignage et fait état d’une violence inouïe. Leurs agresseurs, qui semblent bien connaitre la configuration du hameau ont profité de l’absence des gendarmes pour accomplir leur forfait. Il faisait 3 heures du matin quand, sous la menace d’armes, les bourreaux ont, pendant des heures, abusé de leurs victimes.

En attendant la suite de l’enquête, les gendarmes de la brigade de Popenguine sont aux trousses de ces prédateurs sexuels. Et, les choses pourraient aller très vite car, l’un des sept agresseurs présumés a été appréhendé. Il est actuellement en garde à vue à la brigade de gendarmerie et les six autres “formellement identifiés sont activement recherchés”, précisent nos confrères du journal Libération dans leur édition du week-end.

HORREUR À SINDIA : 5 femmes séquestrées et violées par 7 agresseurs

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer