SOCIETE 
A la Une

HÔPITAL DALAL JAMM : “180 patients emportés par la COVID” (Directeur)

Considéré comme le plus grand CTE (centre de traitement de l’épidémie, ndlr) du Sénégal, le centre hôpitalier Dalal Jamm est un dispositif important dans la lutte contre la pandémie à coronavirus. Et, si cette structure sanitaire de référence de la banlieue a connu un taux de guérison plutôt correct, elle a malheureusement enregistré un grand nombre de décès liés à la COVID depuis le début de la pandémie dans le pays.

“180 malades de la COVID-19 sont malheureusement décédés à ce jour à l’hôpital Dalal Jamm de Guédiawaye”, a révélé le directeur de cette structure sanitaire, le Dr Moussa Sam Daff. S’il en est ainsi, c’est que sans doute, regrette-t-il, “la plupart des malades arrivent à l’hôpital avec un tableau de détresse respiratoire aigu tant et si bien que malgré les efforts déployés par le personnel médical, on les perd”. Le directeur de l’hôpital Dalal Jamm qui a pris part hier jeudi au démarrage officiel de la campagne de vaccination contre la COVID dans le département de Guédiawaye, présidé par le préfet.

Pour rappel, le département de Guédiawaye a reçu un premier lot de 1677 doses de vaccin anti COVID, un premier lot qui sera suivi dans les prochains jours, d’un autre, pour le rappel.

Ce vendredi 26 février, le Sénégal a enregistré 290 nouveaux cas de coronavirus sur 2 762 examens virologiques réalisés. 5 cas de décès ont été signalés au cours des dernières 24 heures, un nombre en baisse par rapport aux jours précédents.

Depuis le début de la pandémie dans le pays, le 2 mars 2020, le Sénégal a totalisé officiellement 34 031 cas positifs dont 28 377 guéris, 857 décédés et donc 4 796 patients sous traitement.

Les services sanitaires qui insistent sur la nécessité de respecter les mesures de prévention individuelle et collective, veulent l’articuler avec une campagne de vaccination efficace pour mieux lutter contre le virus qui a fini de réussir un maillage territorial.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer