SOCIETE 
A la Une

Hajj 2023 : Plus de restriction sur l’âge !

(APS) – Le quota de pèlerins accordé au Sénégal pour le Hajj (Pèlerinage à la Mecque) de l’année 2023 a été porté à près de 13.000, indique la Délégation générale au pèlerinage (DGP), dans un communiqué transmis à l’APS.

La Délégation générale au pèlerinage a rencontré les opérateurs privés du Hajj, mardi, en vue d’échanger sur les conditions d’organisation du Pèlerinage aux Lieux saints de l’Islam, en 2023. Selon le communiqué, la DGP a informé les chefs de regroupements d’opérateurs privés du Hajj, des conclusions issues d’une réunion tenue, la veille, avec le ministère saoudien du Hajj. L’un des six points au menu de cette rencontre, portait sur l’augmentation du quota de pèlerins sénégalais. ‘’Le quota du Sénégal est porté à 12.800 pèlerins’’, relève la même source, qui ajoute que ‘’le quota réel devant être de 16.000 conformément à la démographie du Sénégal, la DGP entreprendra avec le Ministère des Affaires Étrangères les démarches nécessaires pour qu’il soit rehaussé’’.

La distribution du quota aux opérateurs privés du Hajj se fera après que l’Etat aura défini le quota de régulation géré par la DGP, poursuit le texte, précisant que cela devra se faire ‘’dans les plus brefs délais’’. Parmi les informations issues de cette réunion avec le ministère, figure ‘’la levée de la restriction sur l’âge à 65 ans pour le pèlerinage et le caractère obligatoire du test covid à l’entrée en terre saoudienne’’, rapporte la source. Elle signale que les vaccinations contre la covid-19, la fièvre jaune et la méningite restent exigées, tandis que les dates limites d’enregistrement des contrats sur le portail saoudien sont fixées comme au 6 février 2023, pour le transport aérien et au 7 mars, pour les logements et services. ‘

’Sur la base de ces conclusions, issues de la réunion avec le Ministère du Hajj, la DGP a décidé de fixer provisoirement la période des enregistrements des pèlerins du 1er avril au 15 mai 2023’’, renseigne le communiqué. Le nombre de regroupements d’organisateurs privés pour le Hajj a été arrêté à ‘’20 au maximum’’, chacun pouvant convoyer ‘’au minimum 300 pèlerins et au maximum 600’’.

Chaque regroupement doit signer un protocole qui prescrit, entre autres règles acceptées de commun accord, le mode de fonctionnement, le rôle du responsable et ses devoirs, d’une part et, d’autre part, les obligations des organisations membres. Les copies desdits regroupements doivent être déposées à la DGP au plus tard, le 16 janvier 2023 à 18h, précise encore le document. La DGP effectuera, au mois de janvier, une mission en Arabie Saoudite pour finaliser les contrats avec le Ministère du Hajj, la compagnie aérienne, les logeurs et restaurateurs, annonce la même source. A titre indicatif, la DGP a rappelé quelques dates ayant un impact sur l’organisation du pèlerinage. Il s’agit du début du ramadan, vers le 23 mars 2023, de la Korité, vers le 22 avril 2023 et de la Station Arafat, vers le 27 juin 2023.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page