SOCIETE 
A la Une

GAYA : Un “commando” vide les caisses de l’agence Postefinances (Texte et photos)

Insecurité est montée d’un cran dans le nord du pays.
Après la station EDK de Saint-Louis, c’était au tour hier de la Postefinances de Gaé, une localité à 7 Kms de Dagana, d’être la cible des braqueurs. Mais, si à Saint-Louis, la bande des braqueurs n’ont pas réussi leur forfait grâce à la Gendarmerie, qui a vite investi les lieux, « l’opération Gaya » a été une réussite.

L’assaut, digne d’un commando a été sans doute bien planifié et minutieusement déroulé dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 janvier. Les faits se sont déroulés vers les coups de 4h du matin. Une quinzaine de personnes lourdement armée s’est dirigée directement vers l’agence Postefinances de sa localité avec comme seul objectif vider les caisses. Ainsi, ne voulant pas être dérangés, le temps d’accomplir leur forfait, les braqueurs ont tenu en respect les boulangers qui travaillaient à quelques encablures afin de les pousser à vider les lieux. Pour sa part, le vigile, chargé d’assurer la sécurité des lieux, aurait détalé dès qu’il a aperçu le « commando ».
Ils ont ensuite quadrillé les alentours le temps permettant au groupe de défoncer les portes et se diriger vers le coffre qu’is ont dynamité. Dans leur retraite, des sources avancent que les malfrats ont littéralement nettoyé le coffre qui contenait la rondellette somme de 5 millions 500 mille FCFA.

La population, en ce qui la concerne, n’avait que les yeux pour regarder la scène. Personne n’osait intervenir. Informée par l’adjoint au maire, la gendarmerie, n’a pu rallier les lieux qu’après le départ des braqueurs. Les hommes en bleue devaient quitter Dagana pour rejoindre Gaya car la localité ne dispose ni de poste de policen ni de brigade gendarmerie. Une enquête a été ouverte.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer