SOCIETE 
A la Une

Far-West à Saly : Ivre mort, un ancien colonel tire sur un jeune homme

Pourtant, la victime voulait seulement rendre service. Approché par des filles de joie qui lui ont demandé de les conduire dans un hôtel à bord du véhicule de leur client hors d’état de conduire à cause d’une ivresse manifeste, le jeune homme s’en est sorti avec une jambe désormais hors d’usage.

Les faits relayés par nos confrères de dakaractu se sont déroulés à Saly Portudal. Actuellement en service dans le système des Nations Unies, un ancien colonel des Armées qui était en train de passer ses congés dans la station balnéaire a littéralement déroulé une scène digne d’un cow-boy. D’un bar à un autre, le fameux colonel, disciple assidu de Bacchus a semé la terreur partout où il est passé.
Dans le premier bar où il a rencontré des filles, il a commencé à s’agiter après quelques verres. Hors de lui pour un rien, il s’en est alors pris au malheureux barman qui était la première cible en ligne de mire. Mais, les filles réussiront tant bien que mal à le maîtriser avant de l’accompagner dans un autre bar.

Mais, là également, rebelote. Pis encore, le colonel, sous l’emprise de l’alcool, a dégainé son arme et proférait des menaces dans l’air. Ce fut le trop plein pour les filles qui décident alors de le conduire à son hôtel. Mais, il était hors de question que le colonel qui tenait à peine sur ses jambes, prenne le volant.

Les filles font ainsi appel à une de leurs connaissances pour les aider. Celui-ci accepte volontiers de les conduire à l’hôtel où séjourne le colonel. Mais, une fois sur place, le jeune conducteur, pour éviter tout incident, prend le soin d’avertir le réceptionniste. Il lui fait part de l’état d’ivresse manifeste du “client” qui, de surcroît, détenait une arme par devers lui. Conformément au protocole de sécurité, le réceptionniste charge le conducteur de dire au colonel que son arme devait lui être retirée jusqu’à ce qu’il retrouve ses esprits.

Mais, pour toute réponse, le conducteur qui est revenu vers le colonel pour lui faire part de la situation, a reçu une balle à bout portant sur la jambe. Évacué à l’hôpital de Grand Mbour puis à l’hôpital régional de Thiès, il sera finalement transféré à l’hôpital principal de Dakar où il est actuellement pris en charge. Mais, malheureusement pour lui il a perdu l’usage de sa jambe. Quant au colonel, il a été arrêté avant de bénéficier d’un retour de parquet, nous disent nos confrères.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer