SOCIETE 
A la Une

EN ATTENDANT LES RÉSULTATS DE SES TESTS COVID-19 : Un détenu s’évade à Ziguinchor

C’est l’une des informations de ce début de week-end. Hier, vendredi 27 mars, le détenu Pape Aliou Sall, qui manifestait des signes suspects a été soumis à des examens pour savoir s’il était ou non porteur du Covid-19. Mais, conformément au protocole médical, le détenu devait être isolé. Les autorités sanitaires décident alors, en intelligence avec les autorités de la prison de Ziguinchor de le mettre en quarantaine au centre de santé « Silence », en attendant les résultats des examens virologiques. Seulement, le détenu Pape Aliou Sall réussit à déjouer la vigilance du corps médical pour se fondre dans la nature, ce samedi 28 mars.

Interrogée par nos confrères de PressAfrik, un garde pénitentiaire en service à la maison centrale d’arrêt de Ziguinchor regrette le fait que les gardes pénitentiaires ne soient pas suffisamment équipés pour surveiller ce genre de détenus. Selon la même source, le risque d’évasion est bien réel, surtout si les médecins traitants ne sont pas vigilants.
En effet, vu la nature du virus Covid-19 et la rapidité de sa propagation, les gardes ne sont pas autorisés à accéder dans les salles où sont internés les patients ou les cas suspectés d’avoir contracté le coronavirus. Cette situation est toutefois « exceptionnelle », précise la même source qui rappelle qu’en temps normal, « une équipe de gardes est détachée à l’hôpital pour assurer la surveillance des détenus hospitalisés ».

En attendant de résoudre cette équation, le détenu Pape Aliou Sall dont les résultats des tests ne sont pas encore disponibles, s’est évaporé dans la nature et pourrait constituer une véritable bombe ambulante. Il a été signalé et la police et la gendarmerie sont en train de le traquer.

Pour rappel, depuis l’apparition d’un premier cas déclaré positif dans la région, l’hôpital régional de Ziguinchor a été érigé en centre de traitement pour les patients du coronavirus.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page