SOCIETE 
A la Une

Drame à Dougar : Une femme enterrée vivante

Consternation générale et contagieuse à Diamniadio ! Une jeune dame répondant du nom de Khady a été enterrée vivante dans un site d’incinération du service national d’hygiène. Le drame, selon nos confrères du journal « Les Échos » qui donnent l’information, a eu lieu dimanche dernier dans le village de Dougar. La victime serait tombée enfouie dans une fosse creusée par les agents du service d’hygiène qui pour y incinérer des produits impropres à la consommation. La défunte, accompagnée d’un jeune garçon, était venue récupérer les restes des produits de consommation pour ensuite aller les revendre dans le marché.

La gendarmerie, informée a très vite ouvert une enquête. Une mort vraiment atroce remet au gout du jour la sécurité des personnes qui s’activent autour de ce site pour trouver des restes de produits destinés à l’incinération et autres objets plus ou moins recyclable, qu’elles revendent souvent à des modiques prix pour subvenir à leurs besoins et nourrir leur famille.

Dougar, c’est aussi ce no man’s land où la loi du plus fort est de rigueur et favorise les gros bras qui dictent leurs lois aux plus faibles, souvent de jeunes garçons en errance, qui sont ainsi exposés à tous les dangers et toutes les tentations. Il est donc urgent pour les autorités de penser à tous ces pauvres innocents laissés à eux mêmes qui peuvent se battre pour une petite bouteille de boisson périmée, un paquet de bonbon ou bien moins que ça. Pire encore, leur présence dans ce site pose un véritable problème de santé pour ces personnes désœuvrées qui sont quotidiennement en contact avec la poubelle et de la poussière. A cela s’ajoute le risque élevé d’accident avec les enfants et les femmes qui courent derrière les camions venus déverser des ordures et autres produits impropres à la consommation et destinés à l’incinération.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page