SOCIETE 
A la Une

DIA NDIAYE, AMI DE DIARY SOW : “Elle a de très fortes ambitions”

En attendant de la retrouver saine et sauve, un grand espoir partagé de Paris à Malicounda, les témoignages se multiplient aux côtés de prières formulées. Portée disparue depuis le 4 janvier dernier, la brillante Diary Sow occupe toujours les devants de l’actualité et de plus en plus, les personnes qui l’ont connue délivrent l’une après l’autre, leur vécu avec la meilleure élève du Sénégal au cours des années 2018 et 2019.

Ami de Diary Sow, un jeune étudiant sénégalais du nom de Dia Ndiaye, a livré son témoignage et partagé des souvenirs qu’il a eus avec la brillante élève du lycée Louis-Le-Grand. Interrogé par nos confrères du journal Les Echos Dia Ndiaye qui n’en revient toujours pas de la disparition de Diary Sow, explique comment il a tissé des liens forts avec elle. Et, selon cet ami, rien dans leurs derniers échanges ne laissait présager une quelconque pression, une inquiétude, un mal-être encore moins des difficultés vécues par Diary Sow.

“On discutait tout le temps. Elle me parlait de ses projets, de ses ambitions. On discutait de tout. Mais je n’ai jamais fait de remarques particulières dans son comportement, dans sa vie”, a confié l’étudiant Dia Ndiaye à nos confrères du journal Les Echos.

A la question de savoir si son amie avait des problèmes d’intégration comme, c’est le cas de beaucoup de jeunes qui foulent la terre française pour la première fois, Dia Ndiaye s’est voulu on ne peut plus catégorique. “Non ! Aucune remarque par rapport à ça. Franchement”, répond-il. Revenant sur les origines de ses relations “amicales” avec Diary Sow, Dia Ndiaye explique que tout est venu tout naturellement. Les deux étudiants partageraient en effet “les mêmes hobbys”.

Toujours selon Dia Ndiaye, son amie Diary qui “a de très fortes ambitions pour participer à l’émergence du Sénégal” est “très intéressée par les affaires économiques” du pays. “C’est grâce à tout cela qu’on s’est connus et elle m’a dit : ‘si tu participes à des activités dans le social, dans l’entreprenariat, dans le leadership, dans la promotion de l’excellence, n’hésite pas à m’y inviter’. Et c’est ainsi que je lui ai demandé de venir intégrer “les élites sénégalaises”, organisation au sein de laquelle elle a fini par occuper le poste de vice-présidente», a encore témoigné le jeune étudiant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer