SOCIETE 
A la Une

Dernière minute : Le CNRA “ferme” la SEN TV

Sauf revirement de dernière minute, le face-à-face entre Pape Alé Niang et Ousmane Sonko risque d’être le dernier programme diffusé sur la Sen Tv. Et ce, jusqu’au 7 janvier prochain. En effet, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) sous la direction de Babacar Diagne, ancien directeur général de la très controversé télévision publique, (RTS) a décidé (voir document) de suspendre les programmes de cette chaîne de télé pendant sept jours. Une mesure que l’organe de régulation justifie par le fait que la Sen Tv n’a pas respecté l’interdiction de la publicité sur le “xesal” (produits de dépigmentation). Mais, la coïncidence entre l’annonce de cette mesure qui a un effet quasi immédiat et la décision de Sen Tv d’organiser un débat autour du discours de fin d’année du président de la République est tout de même assez troublante. D’autant plus troublante que notre confrère Pape Alé Niang a décliné l’invitation du Palais qui l’avait retenu parmi huit autres journalistes pour interviewer le chef de l’Etat, Macky Sall. Voudrait-on prouver que le Palais est très remonté contre le Groupe D-Media et le journaliste Pape Alé Niang qu’on ne s’y prendrait pas autrement. Déjà, dans un passé récent, le même Pape Alé Niang a eu des démêlés avec son ancien patron à la 2STV, pour ses positions jugées très dures envers le régime. Seulement, depuis, la censure peine à prouver son efficacité contre le chroniqueur de Dakarmatin qui continue de dénoncer les travers du régime, la mauvaise gouvernance et les multiples complots jusqu’à des niveaux insoupçonnés.
Certes, la Sen Tv n’émettra donc pas avant le 7 janvier prochain. Mais en attendant, ses millions de travailleurs à travers le monde attendent avec impatience le débat entre Ousmane Sonko et Pape Alé Niang qui sera aux côtés de nos confrères, Birahim Touré, Momar Ndiongue et Serigne Saliou Guèye.




Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer