SOCIETE 
A la Une

DÉCÈS D’HIBA THIAM : Sa famille réclame un milliard de Fcfa

S’ils ont assisté à l’audience, les parents de feue Hiba Thiam n’ont cependant pas été entendus au cours du procès ouvert contre Dame Amar et Cie. Mais, selon l’un de leurs avocats, la mort de leur fille ne saurait être passée par pertes et profits. Me Seydou Diagne, puisque c’est de lui dont il s’agit estime que Dame Amar qu’il considère comme l’auteur principal dans cette affaire, “a bien mûri” sa défense par des “dénégations et des mensonges”.
Me Seydou Diagne qui se désole du fait que les morts soient “toujours les perdants” estime que les charges qui pèsent sur Dame Amar et Cie corroborent les infractions pour lesquelles ils sont poursuivis. En conséquence, il souhaite que leur déclaration de culpabilité soit prononcée et le dommage “réparé”.

A ce propos, précise la robe noire, “une vie humaine n’est jamais réparable”. “Mais, compte tenu de la souffrance et de l’atrocité, la famille demande une réparation d’un milliard de francs CFA”, a encore plaidé Me Seydou Diagne. Il a été conforté dans sa plaidoirie par son confrère Me François Sarr, autre avocat engagé par la famille de feue Hiba Thiam. Selon cet avocat, les déclarations des prévenus devant le prétoire ne sont pas crédibles. “Ces déclarations sont même injurieuses envers la victime”, a regretté Me Sarr avant de rappeler les témoignages d’amis, de collègues et des connaissances d’Hiba Thiam après son décès. Toujours selon Me François Sarr qui demande que justice soit rendue, la jeune Hiba Thiam a emporté beaucoup de mystères avec elle.

Pour sa part, la défense a engagé une vingtaine d’avocats, dont Mes Borso Pouye, Ciré Clédor Ly, Bamba Cissé, Baboucar Cissé et bien d’autres ténors du barreau.

Après plusieurs renvois, le procès de l’affaire Hiba Thiam concernant Dame Amar et sa bande, s’est ouvert ce mercredi 13 janvier 2021. Le parquet a requis 8 mois de prison ferme contre les prévenus.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer