SOCIETE 
A la Une

DÉCÈS DE SERIGNE ABDOU DJAMIL : M. Sy raconte pourquoi et comment il a tué son père

Cinq après les faits, le décès de Serigne Abdou Aziz Sy Djamil qui a succombé à ses blessures chez lui après avoir été agressé par son propre fils suscite toujours des commentaires. Arrêté pour ce parricide présumé, le jeune El Hadj Malick Sy est encore entre les mains des enquêteurs de la sûreté urbaine qui devraient le présenter au procureur lundi prochain.

En attendant, nos confrères du journal L’Obs et L’As tentent de retracer le film du drame ayant conduit à la mort de ce dignitaire religieux, grande figure de la Tidianya au Sénégal. Selon nos confrères, le lundi 11 janvier dernier, jour du drame, le jeune El Hadj Malick avait débarqué chez son père. Noir de rage, il fait une scène et exige à se faire remettre de l’argent. Sur ces entrefaites, son père intervient pour le sermonner et le ramener à la raison. Mais, les choses sont ensuite aller très vite, confient encore nos confrères qui poursuivent : “Le meurtrier présumé dira aux enquêteurs que c’est son père qui l’a attaqué en premier et qu’il n’a fait que se défendre”.

Toujours dans son récit, repris par L’Obs, El Hadj M. Sy aurait confié aux enquêteurs qu’au cours de l’altercation avec son père, il a ramassé sur les lieux un couteau de poche. Et, c’est avec cette arme blanche qu’il lui a asséné le coup fatal.

Atteint dans la région du thorax, son père Serigne Abdoul Aziz Sy Ibn Serigne Moustapha Sy Djamil, s’est affalé, et vide petit à petit de son sang avant de succomber sur place. Alors pris de panique, le jeune El. H. M. Sy se débarrasse du couteau et a précipitamment quitté les lieux. Des agents de santé informés, s’y précipitent mais, n’ont pu que constater les dégâts : Serigne Abdoul Aziz Sy Ibn Serigne Moustapha Sy Djamil avait déjà rendu l’âme.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer