SOCIETE 
A la Une

DÉCÈS DE L’ANCIEN MINISTRE BAMBA NDIAYE « LIÉ » AU COVID-19 : Les précisions de son fils ainé

Ancien journaliste, devenu plus tard directeur de publication du journal pro gouvernemental Le Messager, Mouhamadou Bamba Ndiaye est décédé dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 juillet 2020, à Dakar. Emporté par une maladie, celui qui fut nommé ministre des affaires religieuses vers la fin du régime de Wade a reçu plusieurs témoignages unanimes, saluant la pertinence de ses nombreuses interventions à travers plusieurs émissions au cours desquelles, les sujets d’actualité étaient analysés sous l’angle de la religion. Ami et ancien compagnon de feu Sidy Lamine Niasse avec lequel il a mené de nombreux combats citoyens, Mouhamadou Bamba Ndiaye, – un habitué de l’émission hebdomadaire ‘Diné Ak Jamono’ diffusée tous les jeudis sur Walfadjri – est décrit par le ministre de l’Intérieur, Ali Ngouille Ndiaye qui lui a rendu hommage sur sa page Facebook, comme « un serviteur de la République et défenseur de ses valeurs ». Pour sa part, le président Macky Sall, estime que le défunt était également un homme de foi et de savoir, « (…) un grand promoteur de la paix et du dialogue interreligieux»

Mouhamadou Bamba Ndiaye est donc décédé. « Des suites de la COVID-19 », si l’on en croit une information distillée à travers les réseaux sociaux, la nuit même de son décès. Ce samedi cependant, sa famille est montée au créneau pour infirmer cette information qu’elle juge fausse. Son fils ainé, précise que leur défunt père qui « a été testé négatif (au coronavirus, ndlr) », souffrait plutôt d’une « hypertension artérielle ». « Mon père n’a pas été emporté par le COVID-19. Je l’ai moi-même conduit à l’hôpital, accompagné de mes frères et sœurs. Il a eu un malaise causé par une hypertension artérielle. Et, c’est la deuxième fois que cela lui arrivait. La première fois, c’était à la fin de la campagne présidentielle de 2012. C’est quelqu’un qui ne se reposait jamais », a précisé le fils ainé de Mouhamadou Bamba Ndiaye, dans une vidéo mise en ligne par Dakarbuzz.

Il faut dire que cette situation n’est pas nouvelle. Depuis le début de l’épidémie à coronavirus au Sénégal, le 2 mars dernier, de nombreux patients ont été déclarés décédés des suites de cette maladie. Mais, souvent, les familles des victimes réfutent cette thèse, soutenant plutôt une « mort naturelle » ou « des suites d’une autre maladie ».

Ce samedi 4 juillet, le bilan officiel présenté par le ministère de la santé et de l’action sociale fait état de quatre nouveaux décès (dont celui de Mouhamadou Bamba Ndiaye ?) liés au COVID-19. Ce chiffre porte à 129 le nombre de décès officiellement liés au coronavirus.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page